In My Mind

Je ne crois plus au Père Noël mais…

dearsanta

…je crois toujours que :

* le voeu que je fais quand je vois une étoile filante se réalisera ;

* même chose pour celui que je fais en accrochant du crin du Doudou autour de mon poignet; quand il cassera, mon voeu aussi sera réalisé ;

* mon grand-père veille toujours sur moi, où qu’il soit. Voilà pourquoi je lui raconte ma vie quand je vais le voir au cimetière ;

* un jour les chats seront les maîtres du monde. Voilà pourquoi je suis la servante dévouée de ma boulette poilue (ce qui explique son obésité croissante) ;

* être capable d’éprouver des sentiments est une force, et pas une faiblesse ;

* à défaut de changer les autres, on peut se changer soi (je parle des comportements, pas de nos valeurs) ;

* qu’il est plus facile de mettre une semelle dans une chaussure trop grande que de se torturer le pied dans une chaussure trop petite ;

* que si on ne croit en rien, rien ne se produit ;

* que la culture, c’est comme la confiture, moins on en a, plus on l’étale ;

* que certaines personnes sont incapables de se remettre en question, ni de s’excuser. Et qu’elles sont à plaindre et pas à envier ;

* Will Smith et Hugh Jackman ont laissé passer leur chance avec moi…je veux bien encore laisser une porte ouverte pour James Mc Avoy , ou Ian Somerhalder ;

* Mais que siiiiii, ce pull qui gratte je vais le mettre…je me déciderai bien à le porter un jour ou l’autre ;

* Que si je regarde mon gsm en me concentrant très fort, il finira par m’appeler ;

* Qu’on ne peut pas ne pas aimer ;

* Que l’homme de ma vie existe. Et qu’il m’attend quelque part.

Post librement inspiré d’un article du Cosmo
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

22 réflexions au sujet de « Je ne crois plus au Père Noël mais… »

  1. Toi « je t’aime »,enfin quelqu’un réalise notre juste valeur alors sans être obèse sache que j’ai réduit mes patrons en esclavage comme ta boule de poils avec toi… Bonne journée

  2. J’ai tendance à parcourir des blogs, sans pour autant laisser une trace, mais juste une visite anonyme, quelques grins de curiosité. J’ai été marquée par les articles de la page d’accueil, alors j’ai parcouru le fil depuis le début.

    En temps normal, je n’aurais rien dis, ni laisser de petites miettes sur mon passage, mais le plaisir de lire certaines choses, mettre des mots (d’une autre personne) sur mes idées, me rends la journée plus agréable. Ne pas savoir exprimer, mais trouver des réponses dans les écrits d’une autre.

    Je n’aime pas l’idée de « voler » une partie d’intimité, c’est la sensation que ça me donne. Au final, ce blog est très intime.

    Alors merci pour le « être capable d’éprouver des sentiments est une force, et pas une faiblesse », il faut que je note cette idée quelque part, car mes sentiments, toujours « trop », m’étouffent, alors je les mets dans une valise bien trop petite, et je m’assieds dessus en espérant qu’elle ne s’ouvrira pas (ce qui est, bien sûr, toujours le cas).

    Merci pour m’avoir touché, en plein dans les sentiments.

    Au plaisir de lire la suite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s