In My Mind

Le réveillon que je désirais, celui que j’imaginais, et celui que j’ai vécu

réveillon

Ces dernières années, il devient de plus en plus rare que je fête toujours de la même façon le réveillon du nouvel an. Nouvelles personnes, rencontres, amitiés poussent un peu le destin dans ce sens.

Au départ, vers le mois d’octobre – novembre, j’avais eu une vague idée. Via l’activité que j’avais commencée, je m’étais trouvée un nouveau groupe d’amis « de sorties ». Je m’étais donc dit, au bref moment où je pensais à la fin de l’année, qu’à ce moment là, il y aurait sûrement un sortie. On serait tous ensemble et, vu le niveau des sorties qu’on faisait, ce serait vraiment extra…il y avait deux types qui me plaisait bien en plus…Et puis les déboires ont commencé dans le groupe (cf. posts précédents), j’ai tout arrêté deux mois plus tard.

Mais entre-temps, au moment où l’ambiance devenait morose, ma tante m’avait proposé de le faire avec elle. Ca comprenait donc une infime partie de ma famille, et surtout une part de sa belle-famille à elle. Des gens que je connais depuis que je suis gamine mais que je vois rarement. J’avais vraiment envie de passer un réveillon avec des gens en qui j’ai confiance, qui ne me juge pas et m’aime pour qui je suis vraiment. Pour autant, je m’imaginais un truc plutôt calme. Je ne savais même pas si j’allais mettre une tenue spéciale ou pas. Je ne savais rien si ce n’est que je me disais que ça me ferait du bien, même si ça risquait d’être un peu ennuyeux.

Et finalement?

Ca a commencé assez bizarre. Bien avant que je me prépare, les deux premiers sms que j’ai reçu pour les voeux étaient de Bidule et Mr Last-but-noy-least (rappel ici). Si au départ j’ai été étonnée, ça n’a duré que le temps de me rendre compte que j’avais droit au sms de groupe du répertoire…Mais j’ai quand même répondu.

J’ai décidé dès lors qu’il était temps de tourner la page. Et oui, même pour un réveillon « en famille », j’ai mis ma robe (voir ici) (qui soit dit en passant était vraiment parfaite). On s’est rappelés pas mal de souvenirs, on a bu, rigolé, dansé, et je suis rentrée quand j’en ai eu envie.

Verdict? c’était le réveillon dont j’avais pile poil besoin à ce moment là. Et je n’ai aucun regret.

On s’amuse le plus quand on s’y attend le moins…
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

10 réflexions au sujet de « Le réveillon que je désirais, celui que j’imaginais, et celui que j’ai vécu »

  1. Ravi que ce réveillon se soit bien passé, vraiment. 🙂
    C’est toujours un bon repère de se ressourcer dans des valeurs sures telle que la famille quand parfois ça dérive un peu, dans ses moments là. 🙂
    Byou. 🙂

  2. Comme tu le dis si bien, on s’amuse le plus qd on s’y attend le moins 🙂
    Même si Bidule et Last but not least t’ont envoyé un message groupé, on sait comment ça marche, ils savaient très bien qu’ils te l’envoyaient 😉

  3. Tu sais d’habitude je le fais en gros comité et souvent ça se soldait par des disputes ou ça partait en sucette pour rien. Cette année, on était 6. Pas de chichis et c’était parfait. Suffit d’être bien entourée voilà tout 😉
    (Et bonne année pour le coup 😉 )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s