In My Mind

J’ai testé…la sophrologie et le yoga

yoga

En décembre, suite à pas mal de déconvenues, j’ai arrêté toutes les activités sportives que je faisais. Hélas, je suis quelqu’un qui a tendance à bien trop réfléchir et ruminer. Rester enfermée chez moi, entre mes quatre murs, n’a rien arrangé si ce n’est que j’étais assez anxieuse. Parfois même angoissée. Je me posais des questions qui n’avaient pas lieu d’être, doutais énormément de moi. Et puis, j’avais envie de voir des gens, en dehors de mon boulot. Bien sûr, il y a toujours les amis. Mais j’aime bien aussi rencontrer d’autres personnes lors d’une activité.

Pour début janvier, j’avais décidé de me remettre à me bouger. Mais en même temps je voulais apprendre à me détendre. J’ai donc fixé mon choix sur le cours de sophrologie et de yoga, à l’essai.

J’ai commencé par la sophrologie. Nous nous sommes retrouvées à une petite dizaine pour ce cours, dont la moitié de nouvelles. Uniquement des femmes. Installées sur des chaises, en rond, des tapis à nos pieds. Après l’explication de la prof, nous nous mettons debout pour un premier exercice de relaxation, basée sur la respiration et la détente musculaire. Aucun mouvement donc, surtout un état d’esprit. Puis nous nous rasseyons pour un exercice de visualisation positive. Nous devons imaginer un objet neutre (pour éviter tout lien affectif), et de nouveau nous concentrer sur les sensations corporelles et la détente de notre corps. Le cours est passé bien plus vite que ce que j’aurais pensé, et je suis retournée hyper relax chez moi (ce qui tombait bien, vu que le cours était donné tard). La plus grande difficulté pour moi était de ne pas penser en même temps (les « pensées parasites »), ce qui reste un apprentissage à faire. Seul point négatif : c’est indirectement quelque chose que je connais déjà en fait.

J’ai eu, plus tard dans la semaine, mon premier cours de yoga. Nous sommes là beaucoup plus nombreux, et c’est un peu plus mixte. Comme pour la sophro, je suis dans la catégorie des « jeunes » dans ce cours (faut croire que la relaxation ne branche pas trop les plus jeunes que moi). Ici par contre, il sera question de mouvements et postures. La prof ayant été prévenue que des nouveaux arrivaient, elle avait prévu le coup. Après une brève explication, premier exercice de respiration (qui rejoint très fort celui de la sophro). Puis, avant chaque posture, la prof nous montre ce que nous devons faire. Comment nous devons respirer. Et combien de fois il fait le faire. Alors, autant vous le dire, entre penser à bien expirer et inspirer au bon moment, et compter le nombre de fois que je faisais le mouvement, j’ai pas vraiment eu le temps de penser à autre chose. Si au début j’ai trouvé ça trop lent, une fois appliquée j’étais moins dans mes pensées. Pour terminer, un petit exercice de relaxation à nouveau. Ce que j’ai aimé ici, c’est que mon corps soit en mouvement, ce qui me permettais de dénouer certains tensions que je peux avoir parfois.

Au départ, j’ai hésité à faire les deux d’un point de vue financier. Mais objectivement, si j’avais pu le faire, j’aurais fait les deux. Pas de chance, les deux cours ont été regroupés le même jour, l’un à la suite de l’autre. Si avoir deux jours de cours de relaxation m’intéressait, tout sur le même jour non.

J’ai donc posé mon choix sur le yoga, car j’ai moins réfléchi à ce que je faisais, et ça m’a fait du bien de bouger mon corps. Bonne nouvelle, comme l’autre jour est disponible, je vais essayer un cours de danse. Même si je ne compte pas vraiment en faire tout de suite, c’est bien d’aller voir comment ça se passe.

De votre côté, avez-vous testé? qu’en avez-vous pensé?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

7 réflexions au sujet de « J’ai testé…la sophrologie et le yoga »

  1. Ton article m’intéresse beaucoup, car je pense suivre une formation de Sophrologie, afin de pouvoir exercer le métier de sophrologue ! Peut-être que les exercices qui t’ont été proposé n’était pas vraiment adaptés à tes attentes, mais pour ce qui est des « pensées parasites », je pense qu’il faut accepter de les laisser aller et venir, car elles sont présentes au quotidien et qu’il ne faut pas tenter de les supprimer !

  2. J’ai pu tester la sophrologie avec une dame qui était en fin de formation (et en tête à tête). Et celà m’a fait beaucoup de bien et ma impulsée dans une dynamique d’évolution positive. Une fois passé que j’ai réussi à passer le côté purement matériel (du genre « oh mais elle va m’entendre respirer là » xD), j’ai compris beaucoup de choses sur moi-même en particulier grâce aux pensées « libres » qu’amenaient les exercices.
    Après, je ne peux pas comparer avec le yoga puisque je n’ai jamais essayé cette dernière discipline.

  3. Chouette que tu aies aimé la sophrologie ! J’avais essayé, à cause de problèmes de santé, mais ça n’avait pas été efficace : pendant un exercice où la sophrologue me décrivais un scène sur une plage, j’ai failli éclater de rire ! Résultat : une heure perdue, mais je sais que ça ne me conviens pas 🙂

  4. J’ai essayé le yoga une fois mais ça m’a angoissé grave parce que 1) je ne me suis pas défoulée (ce qu’en fait, j’ai compris à ce moment là, j’avais besoin) et 2) la zen attitude ambiante ma filé mal au bide, la relaxation, les yeux fermés et tout ça m’a trop angoissé. Du coup, je suis passée à la zumba (ouais, une de plus) mais c’est totalement ce qu’il me faut. Je pense que chacun, en essayant, comprend ce qu’il a besoin pour lui faire du bien. Notre exemple le prouve bien

  5. J’ai testé la sophrologie pour me préparer à l’accouchement chez une professionnelle dans le 13ème à Paris. J’avais des appréhensions de l’accouchement, de la douleurs. elle m’a appris à respirer, et j’ai pu gérer les contractions quand le moment fut venu. Je suis arrivé à la maternité avec le col ouvert de 8 cm et j’ai accouché sans péridurale!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s