Love, etc...

La douleur ravive toujours la mémoire

douleurmemoire

J’en parlais avec des amis, j’ai eu à un moment le projet complètement fou de reprendre contact avec le fameux groupe de personnes avec qui j’ai eu tellement de soucis (en résumé, ICI, ICI et LA).

En fait, je m’étais rendue compte que, moi qui ai si souvent des amis éparpillés à droite à gauche, c’était la première fois que j’étais intégrée dans un groupe. Seulement, ce qui me manquait, c’était l’ambiance du début : avant que je ne connaisse l’hypocrisie derrière les sourires, avant le « ça va trop loin pour un hobby », avant le « je suis attachée à ce type » (je parle de Mr Last-but-not-least).

J’avais pris tellement de recul que tout le reste me semblait très, très loin. Seul le souvenir du début me faisait de l’oeil, mais je semblais oublier qu’on ne peut pas revenir en arrière. J’ai occulté ce qui a suivi. Je devais avoir de bonnes oeillères pour ça.

Même Mr Last-but-not-least, le seul que j’avais revu depuis tout ça, me semblait moins sombre. Il a un don particulier : quand on se voit en vrai, il est gentil. Quand je l’ai au téléphone, pas mal non plus. Mon cerveau ne semblait pas me rappeler la fameuse soirée où il m’a ignorée, les remarques désagréables, et le vide vu qu’il ne se manifeste jamais. C’est tellement facile…tellement débile.  Il a suffit que la dernière fois où je l’ai vu, il se soit manifesté plus tard pour s’assurer que j’étais bien rentrée pour que j’oublie le reste. Tout le reste.

Que s’est-il passé depuis tout ce temps? rien et beaucoup. Sur FB ont circulé les photos d’une représentation. Et c’est mon corps qui a sonné le rappel. Le ventre et le coeur noué car « avant » c’était moi. Ma place. Je sais, c’est très immature, surtout que c’est moi qui ai choisi de partir. Mais avant avec eux, c’était moi. Et je me suis sentie comme une ado qui est la seule à ne pas avoir été invitée à LA fête. Quelle honte. Et surtout, je me suis souvenue, en les voyant sourire sur les photos…toute l’hypocrisie derrière. Elle qui ne supporte pas lui, elle qui a essayé de LE draguer, lui qui m’a mis un râteau, lui que j’ai refusé…Et je me suis rendue compte que retourner là-dedans, c’était juste impossible.

J’étais tellement sonnée par ce rappel que j’ai fait la chose la plus stupide en soi. J’ai contacté cet homme. Pour voir si ce sourire sur les photos était factice ou pas. Il n’a pas changé d’avis sur tout ça, donc oui il est toujours hypocrite…mais il a surtout été très naturel. Me répondant du bout des doigts, vu ses réponses laconiques. Coupant carrément la conversation à la fin. Ai-je vraiment cru que garder contact avec lui serait possible?

Oui. Vu que je n’avais gardé comme souvenir présent et actuel cette dernière soirée et attention, qui s’était passée pas trop mal en fait.

Seulement au vu de la conversation, j’ai tout retrouvé. L’appréhension, la poitrine oppressée, la panique, la suée, tout ce qui va avec le « Et m…., je me suis encore fait avoir ». Et ce coup-ci, à cause de moi.

Contrairement à ce que la photo suppose, je n’ai pas versé de larmes. J’ai d’un côté fait un nettoyage de mon gsm (numéros, conversations,…), et du côté de FB, j’ai enlevé tout le monde de mon fil d’actualités.

On n’a que le bien qu’on se donne. Et ça n’est possible qu’en n’oubliant jamais pourquoi, à un moment, on a tourné le dos à certaines personnes. On ne revient jamais en arrière. Et  heureusement.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

3 réflexions au sujet de « La douleur ravive toujours la mémoire »

  1. Parfois on a besoin de se faire soi-même une petite piqûre de rappel (un peu maso comme truc mais bon) pour se souvenir vraiment des raisons premières de la « cassure »… Ne pas revenir en arrière c’est souvent difficile mais c’est vital pour son bien-être parfois.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s