Love, etc...

La colère du déjà-vu

notagain

Je crois qu’à l’heure actuelle, rien ne me déplaît plus que l’ambiguité non assumée.

Je vous explique. Indirectement grâce à mon travail, il m’est arrivé de croiser ce type. Nos rapports se sont longtemps limités à bonjour-au revoir. Depuis quelques mois ce sont des conversations de…wouahouh 5 minutes à peine, pas de quoi fouetter un chat.

Seulement dans ce qu’il me disait, je me rendais compte que j’étais le sujet de conversation avec ses collègues pendant l’heure de midi. Puis un jour il m’a demandé si j’avais un compte FB, je lui ai dit oui…l’après-midi même, j’avais une demande d’ami de sa part.

C’est pour ce genre de situations cocasses que je me sers de ma liste restreinte, qui me permet d’y glisser des gens qui n’ont pas accès à tout mon compte. J’avoue que ça m’avait un peu travaillé : niveau boulot, aucun extérieur n’est dans mes amis FB, aucun d’ailleurs ne pense même à le demander. Me voulait-il quelque chose?

Est-il utile de préciser qu’il est déjà en couple?

Bref je l’ajoute, mais il ne se passe rien d’autre. Je me dis que dans le fond, j’ai l’esprit bien mal placé…Sauf qu’il y a deux semaines, on se croise très brièvement, et le seul truc qu’il a le temps de glisser, c’est que quand même je ne suis pas souvent sur FB. Je bégaie une réponse, ben oui et quoi? et lui d’enchaîner qu’en fait il ne va pas trop non plus, sauf me dit-il le jeudi où après le sport il traîne un peu en soirée. Je lui réponds que si un jour je suis en ligne, j’irai le saluer (avec le recul la conversation me semble débile mais bon).

Sauf que le même soir, je vais dîner avec cet ami qui m’a inspiré cet article. Celui qui pense que les hommes, c’est dans leur nature de « chercher ». C’est donc un peu remontée (comprendre : énervée) qu’après ce dîner, je me décide à passer sur FB. Pour voir. Il est là.

Commence alors THE conversation ambigüe. Du fait en partie qu’avec le chat, il y a des quiproquos. Mais tout le long finalement, il sera question de son « hypothétique infidélité ». Et s’il l’était? comment? pourquoi? bla bla bla. Il embraye directement. Il me dit que si je souhaite le savoir, bien il faut utiliser la bonne méthode avec lui (….hahaha…), et je finis par conclure par un « ouais je te laisse, mais à ta place je supprimerais la conversation ». Direct j’ai droit au fait qu’on n’a rien fait de mal.

Non c’est sûr, mais je me mets à la place de sa copine 5 minutes : mon mec tape la discussion sur FB avec une fille pendant que je dors, et en parlant du fait qu’il serait peut être infidèle, ben perso j’apprécie pas. Mais chacun son truc.

C’est un bête truc, mais je le rumine depuis une semaine. Au départ je me suis demandée pourquoi. Et il m’a bien fallu avouer qu’en fait, il ne me déplaisait pas totalement.

Je m’en suis voulue de craquer pour ce genre de type;

Je m’en suis voulue de me faire des films à partir de si peu;

Je m’en suis voulue de me poser la question « et si… ».

Sauf qu’en fait, je n’ai jamais remis un pied sur le chat de FB depuis.

On s’est recroisés une fois, il ne m’a pas évitée, il est venu, un peu rougissant, vers moi pour me saluer.

Et on a fait semblant de rien.

Et je crois que ce qui me mets le plus en colère, c’est d’avoir marché 5 minutes dans le jeu de quelqu’un qui cherchait juste, sans doute, à pimenter sa soirée derrière son écran.

Ca m’énerve.

A quand une rencontre digne de ce nom?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

16 réflexions au sujet de « La colère du déjà-vu »

  1. D’un autre côté, si la conversation était ambigu, c’est que tu a joué aussi au jeu (car oui, c’est un jeu qui se joue à deux).
    Possible qu’il est simplement voulut pimenter sa soirée ou peut-être qu’il aurait été prêt à aller plus loin en fonction de tes réponses.

    Mais toi, si tu t’es prêté au jeu, c’est pour quel raison ?
    Le plaisir d’être séduite ?
    Pimenter ta soirée à toi aussi ?
    Te changer les idées après ton repas ?

    Je connais les situations ambigu et pourtant ce n’est des fois pas voulut.
    Mais quand elles ont lieux, je sais pour quel raison, je rentre dans le jeu (non, pas l’infidélité).

    1. Les questions que tu me poses, j’ai répondu dans l’article. Après coup je me suis rendue compte qu’il me plaisait en fait. Mais chez moi il n’est jamais question d’ambiguité « pour pimenter » quelque chose. Car l’ambiguité d’un homme m’a un jour fait beaucoup souffrir, et depuis je fuis les personnes qui en profite.
      Au passage, l’article n’est pas écrit pour accuser l’un ou l’autre de nous deux. C’est la situation qui m’énerve, marre de ce genre de choses.

  2. Bonsoir émilie, venue ici envoyée par Paula Smack, je découvre un billet sur un sujet bien connue chez moi.
    Effectivement ce jeu si il est étrange est le fait de 2 personnes, mais ne culpabilise pas trop ce n’est pas bon pour le karma
    Les relations sont complexes !!!

  3. bien sûr que c’est agréable d’être séduite, mais tout de même que tu joues toi ce jeu de la séduction c’est tout ce qu’il y a de plus normal, mais que ce soit ce type marié qui t’y invite et qui flirte avec toi, moi ça m’agace aussi de sa part à lui je trouve ça juste trop décevant et triste !
    bisous à toi

  4. je te comprends totalement, dans le fait d’avoir craqué faut pas t’en vouloir… après tu as vite cerné son jeu et apparemment il se sent mal ce qui est pas plus mal, ce que je vois de positif par contre c’est que j’ai l’impression que tu te sens prête à faire la rencontre et que tu ne rejettes aucune opportunité et je te félicite j’en suis loin encore…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s