In My Mind

Mister « à bientôt »

abientôt

Ou comment j’ai testé pour vous, sans le vouloir, le mec qui-fait-un-pas-en-avant-deux-pas-en-arrière-euh.

On reprend le mec du mercredi pour les ptits nouveaux. A savoir le mec de mon cours du mercredi soir. Gros coups de cœur de ma part. J’ai gratté ce que j’ai pu et il n’est jamais venu zaï zaï zaï zaï, me suis intéressée à son travail, l’ai commenté par mail…et rien. C’est là que j’ai décidé de changer de distributeur. Ce que j’ai fait. Si Si je vous assure.

Bref les cours suivants je reprends un poil de distance, tout en restant sympa.

Il y a 15 jours, dès qu’il arrive il me semble qu’il me regarde avec attention…mais bon je m’en fais pas avec lui. Ni quand il m’a tenu la jambe à la pause, au point que j’avais envie, là, moi d’aller prendre l’air (nan parce que les girouettes moi j’ai du mal). Mais quand on a parlé de l’émission sur les pâtisseries (oui on est gourmands tous les deux, enfin surtout lui), J’ai un moment de doute. Il insiste beaucoup pour que je la regarde, comme ça « on pourra commenter ».

J’ai gardé le doute au fond de moi, en me disant que lundi, je verrai…si je le contacte, ou pas, si j’ai des nouvelles, ou pas.

Dimanche soir j’ai un sms de sa part pour prendre de mes nouvelles. On s’échange deux trois mots, puis je le laisse. Il me rappelle cette émission comme ça « on pourra en parler mercredi ». Je lui ai dit « oui ou demain, je verrai ».

Le lundi forcément les échanges commencent, et c’est plutôt moi qui les lance. Toute la soirée. Il y a des taquineries, mais jamais quelque chose de franc qui me permet de savoir ce qu’il veut. Je note juste que sur un sms que j’ai envoyé, et qui sans le vouloir était une jolie porte ouverte sur la situation ambigüe…il n’a pas répondu. Mais il termine encore la conversation avec « passe une belle nuit, à très très vite ».

Bref mercredi j’appréhende un peu…tout en restant persuadée que quelque chose est quand même différent non ?

J’avoue, je suis pas mieux, je suis timide et un peu mal à l’aise. Faut dire je sais pas non plus ce qu’il me veut vraiment.

Dès qu’on s’assied, il me demande comment je vais, je lui demande comment s’est passé son truc hyper important au boulot. Il est ravi que je m’en souvienne.

Mais…(oui le mais arrive maintenant) voilà. En gros à la pause j’ai à peine eu le temps de discuter avec lui (normal il s’est cassé parler avec d’autres gens). Et quand ça a été fini, je pensais qu’on papoterait un peu, mais il est resté avec une dame du cours à parler, et là je reconnais : j’ai pas eu envie de jouer la groupie, je suis partie.

Je pars l’esprit un peu vide. C’est quoi ça ? en rentrant je lui ai renvoyé un « repose toi bien à bientôt ». J’aurais du ajouter un point d’interrogation car j’ai reçu une heure plus tard « merci, à bientôt »

MEGAFAIL.

Je n’ai rien compris. Plein de choses me viennent à l’esprit : il se sentait seul ce soir là, il est à la recherche d’une nouvelle amitié, il est super timide, il…

Ben vous savez quoi ? aucune de ces hypothèses ne m’arrangent. Oui je voulais ne plus me précipiter, y aller petit à petit, mais il y a une différence avec cette situation. Là j’ai l’impression d’avancer pour mieux reculer.

C’est que là je nage dans le flou. Je ne suis même pas sûre qu’il me drague. Il ne me propose rien. Les 10 minutes de pause sont insuffisantes pour me permettre de prendre la température de l’eau. Et a passé 30 ans je trouve ça exaspérant je l’avoue. Un verre veut pas forcément dire que ça va aller plus loin.

Une partie de moi hésite. Moi lui proposer quelque chose ?

Ou alors laisser tomber, et voir s’il revient ?

Et vous savez quoi ?

C’est la deuxième qui a gagné…

Cours Forrest…

Edit : Vous savez quoi? il vient de m’envoyer un gentiiiil message pour prendre de mes nouvelles. Voilà. Voilà voilà. J’ai renvoyé, plus rien, bref.

Ptain les gars si c’est ce que ça donne quand vous êtes timides, c’est plus de la timidité, c’est de la connerie. Et si c’est pas ça…heu au secours!
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

32 réflexions au sujet de « Mister « à bientôt » »

  1. Pfiou… bah je sais pas quoi en penser, je t’aurais dit comme toi, laisse filer et vois mais bon ça va pas durer un an cette histoire… tu n’es pas mangeuse d’homme (je crois pas avoir vu de cannibalisme ici ^^) alors il risque rien… as tu essayé de prendre la température vers d’autres personnes du cours pour voir si eux ils ont repéré un truc ? le truc c’est que si c’est compliqué maintenant ça le sera plus tard non ? ou pas… 🙂

  2. C’est pas de la timidité ne t’y trompe pas. Tu es tombé sur une nouvelle espèce très en vogue, l’ennemi juré de la célibataire : l’allumeur !

  3. Ben mon conseil à moi ça va plutôt être : n’attends pas son pas, fais le tien !
    Nan mais sérieusement, on est pas nées et programmées pour être la gentille fille qui attend tout le temps (en dépit de ce que veulent nous faire croire les contes de fées). Y’a un moment où ça va bien… La rencontre c’est mignon, les petites allusions, est-ce qu’il veut ? qu’est-ce qu’il veut dire ? c’est très sympa aussi, mais un temps, et un temps seulement !
    Moi ce que je vois ici c’est que t’es en souffrance (alors certes il ne te manque pas un bras et tu pisses pas le sang, mais limite c’est presque pire), tu en es à te poser des questions et à supposer des choses en te basant sur des détails insignifiants et même pas voulus ! Tu joues à un jeu sans règles, comment peux-tu continuer comme ça ? C’est pas possible…

    Donc moi je dis : Fonce ! Parles franchement, demandes-lui de sortir, ou même si te te sens de continuer à dragouiller (parce que c’est sympa aussi, mais quand on sait qu’il va y avoir une suite on est d’accord), bah demande lui cash si tu lui plais et si quelque chose est envisageable un jour…
    Reste pas comme ça, tu es sur le fil, dans tous les cas tu gagnes : il répond favorablement et tu fonces direct sur un petit nuage rose à paillettes, il te rejette et tu remets les deux pieds sur terre soulagée de savoir enfin quoi penser, dans les deux cas le soulagement te sera bénéfique.

    1. On n’a plus que deux cours après les vacances. Si d’ici la rien n’a bougé, pourquoi pas faire comme tu dis…je t’avoue pas être en souffrance, un comportement pareil sur le long terme ça me refroidit complètement ^^

      1. Ouais mais tu te questionnes… Et ne pas savoir c’est juste l’horreur…

        J’sais pas si tu te rappelles à l’époque où je kiffais le Remplaçant, c’était la même chanson 🙂

      1. Je suis d’accord avec Agoaye !
        Si j’avais pas proposé à mon copain de venir me voir, et si je ne lui avais pas reproposé ensuite qu’on se revoie pour mater un film, on serait toujours en train de se courir après sans jamais s’attraper à l’heure qu’il est. Il ne s’agit pas de lui proposer de venir chez toi voir « Dirty Dancing » devant un coucher de soleil, mais de boire un verre, de regarder une émission que vous aimez bien ou un film que vous aimez. Et au fur et à mesure, vois ce que ça donne. En plus, prendre un verre ou une soirée avec lui te permettra de prendre la température.
        T’as son numéro, donc propose-lui 😉

  4. A ce point là, je ne pense pas que ça soit que de la timidité.

    Et je comprend que tu te pose des questions.
    (mais comme tu l’a peut-être lu sur mon billet cette semaine, je suis un champion du questionnement).

    Un des trucs que je verrai et ce n’est pas le mieux pour toi.
    C’est qu’il n’est pas vraiment libre et qu’il apprécie simplement qu’on s’intéresse à lui (il flirt) 😦
    Sauf si tu es certaine qu’il est célibataire.
    Dans ce cas, c’est un allumeur, ça existe aussi chez les mecs.

    En tout cas, dans l’état actuelle des choses, c’est où tu décide de laisser tomber complètement l’affaire.
    Soit, tu y vas cash et tu le repousse dans ses derniers retranchement.

    1. Je suis sûre qu’il est libre ^^ (ou alors c’est très bien caché)…bref fuyons quoi…enfin pour pas qu il se pose des questions sur mon changement d’attitude, je lui expliquerai…un jour! 😀
      Merci pour l’avis 😉

  5. moi j’aurais dit comme Trenty: soit tu lâches l’affaire, soit tu y vas cash et au moins comme ça t’es fixée. Ça dépend de si tu l’aimes vraiment bien ou pas. Mais t’as déjà répondu que tu optes pour la 1ere option, alors mon commentaire ne sert à rien…! 😀

  6. J’ai pas lu les précédents commentaires donc peut-être que je n’apporte rien de nouveau mais ce genre de comportement me fais penser à un gars qui n’est pas spécialement intéressé mais qui veut t’avoir sous le coude, au cas ou… :s J’espère pour toi que je me trompe mais c’est l’impression que ça me donne. A ta place, je pense que je prendrais mes distances pour de bon tant qu’il ne décide pas de jouer franc-jeu…

    M’enfin, si jamais tu te décides à être cash avec lui, j’espère que ça sera positif pour toi 🙂

  7. Punaise, @BlogAgoaye ma porte parole sur ce coup là. D’ailleurs, ta réponse à son commentaire montre ton envie que les choses bougent dans cette histoire. Mail, sms = autant de moyens permettant d’intéragir plus facilement avec un état esprit « cash attitude ».

    Ptain les demoiselles si c’est ce que ça donne quand vous ruminez, c’est plus de la ………….., c’est de la ……….. Et si c’est pas ça…heu au secours! (1h de mat = manque d’inspiration -> phrase à compléter)

    À bientôt

  8. J’ai un ex qui disait toujours on se voit bientot. Je m’en formalisais pas, je lui proposais des trucs, mais la conclusion de l’histoire a réveler pour moi que si un mec me dit a bientot sans chercher a faire l’effort de fixer un jour et une heure, « he is just not that into you » – mais bon, mon ex etait pas un timide après. Je crois que mon approche d’aujourd’hui dans la même situation serait de lui demander cash « pourquoi tu me dis a bientot si c’est pour jamais revenir vers moi après? » sur le ton de la plaisanterie peut être, pour que ça passe mieux…

  9. Je ne pense pas qu’il soit sérieux, il me semble plutôt du genre à charmer, séduire une fille mais pas vraiment intéressé… Navrée… Après si tu tiens à savoir ce qu’il en est, il faut le mettre au pied du mur. Perso, ma fierté m’interdirait de le faire…
    Bon week-end !

  10. Bon, en version courte: je rejoins l’analyse Darkyesque, à priori.
    Allumeur. Tu shootes.
    Seconde option: le gars joue le mystère, et la séduction dite du: « laissez le charme agir. »
    Sauf que dans ce cas de figure, ça tient de l’epic Fail, visiblement.
    *Flanque un coup de museau gentil et file*

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s