In My Mind

Remettre ses pièces au bon endroit

piecesbonendroit

Qu’il est parfois peu aisé de retrouver ses repères après une zone de turbulences.

J’essaie d’avancer en me disant tant pis. Et ça marche plutôt bien.

Etant donné que je suis à zéro activité pour le moment – et oui, j’ai arrêté le chant à cause de petits soucis lié au mec en question et d’autres du groupe – je mets d’autres choses en place.

Enfin surtout pour cet été. Ne pas me retrouver seule à tourner en rond.

Alors je trouve…des cours de musique, de danse orientale, deux ateliers d’écriture, 4 jours à Lisbonne, et sans doute des débuts de geocaching…

Des articles à faire aussi, surtout celui sur mon merveilleux voyage à San Francisco…

Mais qu’il est difficile pour le moment de me dire que ce n’est rien. Impression de retourner à la case départ. Culpabilité. Pour ce qu’il s’est passé, pour avoir choisi de mettre les pieds dans cette histoire. Tristesse et peine liée à la méchanceté dont ce mec a pu faire preuve à mon égard, qui me laisse encore perplexe.

Alors je reprends mes habitudes pour retrouver mes repères. Ranger mes pièces là où elles ont toujours été. En regrettant toutefois au fond qu’elle n’ait pas eu l’occasion de changer de place.

Et qui sait…
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

5 réflexions au sujet de « Remettre ses pièces au bon endroit »

  1. Ça reviendra, avec le temps… Oui je sais que c’est facile à dire. Mais tes pièces elles ont bougé quand même… On apprend toujours ! Courage

  2. Le contour d’un puzzle est généralement la première chose à laquelle on s’attarde lorsqu’il s’agit de le construire. Lorsque cette base vole en éclat, c’est le pire des scénarios. Malgré l’accumulation des désillusions, j’ai pas l’impression que les pièces du bord de ton puzzle aient bougé depuis que je te lis.

  3. Il faut essayer de ne rien regretter tu as vécu ce que tu voulais vivre a un instant T ! hélas les pièces ne se sont pas mises comme il fallait mais n’aies aucun regret enfin essaie… tu n’as aucun reproche a te faire toi c’est l’autre qui devrait se sentir mal. je sais ce que ça fait d’arriver au bout de la route sans avoir ce qu’on désirait c’est dur très dur… et accepter l’échec c’est pas évident :/ courage

  4. Tu as deux catégories de choses.
    Ce que tu peux faire, et ce sur quoi tu as réellement prise.
    Tu as fait ce que tu pouvais. Maintenant, da fuck sur l’ensemble du reste, vu?
    Tu as fait face à un moment difficile, et essayé de faire au mieux.
    Le reste, OSEF.
    Bises.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s