Lecture

Mes livres pour cet été #2

livreété2

Bientôt l’été, vacances, plage, apéro, ou simplement le plaisir de bouquiner chez soi ou sur son balcon/dans son jardin.

Pour vous guider, deux sélections : les livres déjà lus, et ceux que moi aussi j’ai mis dans ma PAL d’été….

Déjà lus :

Demain est un autre jour, Lori Nelson : À la mort de sa mère, Brett Bohlinger pense qu’elle va hériter de l’empire de cosmétique familial. Mais, à sa grande surprise, elle ne reçoit qu’un vieux papier jauni et chiffonné : la liste des choses qu’elle voulait vivre, rédigée lorsqu’elle avait 14 ans. Pour toucher sa part d’héritage, elle aura un an pour réaliser tous les objectifs de cette life list… Mais la Brett d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec la jeune fille de l’époque. Enseigner ? Elle n’a aucune envie d’abandonner son salaire confortable pour batailler avec des enfants rebelles. Un bébé ? Andrew, son petit ami avocat, n’en veut pas. Entamer une vraie relation avec un père trop distant ? Les circonstances ne s’y prêtent guère. Tomber amoureuse ? C’est déjà fait, grâce à Andrew, à moins que…  Malgré tout, Brett va devoir quitter sa cage dorée pour tenter de relever le défi. Et elle est bien loin d’imaginer ce qui l’attend.

Comment vous dire? j’ai juste adoré! Un roman bourré d’optimisme qui m’a laissé le sourire aux lèvres assez longtemps…

Complètement crâmé, Gilles Legardinier : Lassé d’un monde dans lequel il ne trouve plus sa place, privé de ceux qu’il aime et qui disparaissent un à un, Andrew Blake décide de quitter la direction de sa petite entreprise pour se faire engager comme majordome en France, le pays où il avait rencontré sa femme. En débarquant au domaine de Beauvillier, là où personne ne sait qui il est réellement, il espère marcher sur les traces de son passé. Pourtant, rencontres et situations hors de contrôle vont en décider autrement… Entre Nathalie, sa patronne veuve aux étranges emplois du temps, Odile, la cuisinière et ses problèmes explosifs, Manon, jeune femme de ménage perdue et Philippe, le régisseur bien frappé qui vit au fond du parc, Andrew ne va plus avoir le choix. Lui qui cherchait un moyen d’en finir va être obligé de tout recommencer…

Un roman dans la même veine que le précédent mais avec beaucoup, beaucoup plus d’humour, j’ai ris aux éclats très souvent et c’est l’un des rares que j’ai envie de relire…

Poppy Wyatt est un sacré numéro, Sophie Kinsella : En Angleterre, de nos jours. Poppy Wyatt est au bord de la crise de nerfs : elle vient de perdre sa bague de fiançailles, celle qui est dans la famille de son fiancé Magnus depuis plusieurs générations. Et pour couronner le tout, on vient de lui dérober son portable. Comment retrouver sa bague sans être joignable et sans pouvoir appeler les derniers endroits visités ? Juste au moment où elle envisage la fuite à l’étranger, elle découvre dans une poubelle un téléphone. Miracle ! Á force de supplications, Poppy réussit à persuader son propriétaire, Sam, de le lui laisser quelques heures, en lui promettant de lui transmettre tous ses messages d’ici là. Mais rien ne s’arrange: impossible de retrouver cette foutue bague, la soirée avec les beaux-parents vire au désastre, Magnus n’est pas d’un très grand soutien et Lucinda, la très irritable wedding-planner, est aux abonnés absents. Et puis, il y a ces messages étranges reçus sur le portable de Sam, qui laisseraient entendre qu’un complot se prépare contre lui dans sa propre entreprise. Poppy parviendra-t-elle à redresser la situation ?

Un très bon roman de la légendaire Sophie Kinsella, pas inoubliable, mais léger et parfait pour l’été 🙂

Nos étoiles contraires, John Green  : Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu’elle s’y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d’autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l’attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… 

Le sujet peut paraître assez lourd pour un roman de vacances, et pourtant on pleure et on ris à chaque fois, c’est très beau sans tomber dans les larmes inutiles…je le conseille vivement…

Les années douces, Hiromi Kawakami : Tsukiko croise par hasard, dans le café où elle va boire un verre tous les soirs après son travail, son ancien professeur de japonais. Et c’est insensiblement, presque à leur cœur défendant, qu’au fil des rencontres les liens se resserrent entre eux. La cueillette des champignons. Les poussins achetés au marché. La fête des fleurs. Les vingt-deux étoiles d’une nuit d’automne… 

Un roman qui vous transporte dans un beau Japon, et une histoire qui m’a profondément touché le coeur…vivement conseillé!

Travail soigné – Alex – Sacrifices, Pierre Lemaître: Pas de résumé tout trouvé, il s’agit ici de la saga du Commandant Verhoeven rédigée par l’excellente plume de Pierre Lemaître. Des thrillers comme j’en ai lu depuis longtemps, je suis dans le dernier des trois actuellement, mais les deux premiers sont sortis en format poche et pour une bonne dose d’adrénaline ces vacances, foncez!!!!

Les âmes vagabondes, Stephenie Meyer : La Terre est envahie. L’humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Melanie Stryder vient d’être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l’être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu’elle ne peut pas oublier. L’amour pourra-t-il la sauver ?

Pas récent du tout, ce roman d’un bien autre niveau que Twilight du même auteur m’avait beaucoup plu pour ceux qui cherchent une histoire plus fantastique. Très bien écrit et très prenant. J’insiste, rien à voir avec Twilight!!!

Dans ma PAL :

Pas de livres connus, donc pas de commentaires de ma part, uniquement un résumé 😉

La vie commence à 20h10, Thomas Raphaël : Si, si, tout va bien, je vous assure. Après, à trente ans, j’avoue, j’imaginais ma vie un peu différemment. J’aurais bien aimé avoir terminé ma thèse. Avoir un job, un salaire, tout ça. Et si un éditeur avait pu accepter le roman que j’ai écrit en secret… Quand une productrice propose à Sophie tout à la fois (un job et la promesse que son roman sera publié), ça sort du coeur : oui! Malheureusement pour elle, le job en question consiste à fabriquer un feuilleton télé. Un feuilleton télé ? Quelle horreur ! En même temps, une double vie, ça n’est pas si compliqué…

La patience du diable, Maxime Chattam : Un go-fast pris en flag qui transporte bien pire que de la drogue… Deux ados qui tirent sur les passagers d’un TGV lancé à pleine vitesse… Des gens ordinaires découverts morts de terreur. Le Diable mène le bal, le monde est devenu fou. Lieutenant à la Section de Recherche de Paris, Ludivine Vancker comprend bientôt qu’un fil sanglant relie ces faits divers. Rien ne pourra l’empêcher de remonter la piste à sa source. Aux racines de la peur. Le Mal peut-il contaminer ceux qui le traquent ? Après La Conjuration primitive, Maxime Chattam, dans ce thriller d’une maitrise glaçante, sème plus que jamais le doute.

Les brumes de l’apparence, Frédérique Deghelt : À l occasion d un héritage, une Parisienne dont la vie bourgeoise ne souffre aucune remise en question se révèle médium, à l aube de ses quarante ans. Cette faculté, d abord violemment refusée, va bouleverser sa vie et l obliger à reconsidérer son existence.

Le sourire des femmes, Nicolas Barreau : Les coïncidences n’existent pas ! Aurélie en est convaincue depuis qu’un triste vendredi de novembre, éplorée suite à une rupture, un roman lui a redonné goût à la vie. À sa grande surprise, elle y apparaît, ainsi que son propre restaurant, Le Temps des cerises, un charmant bistrot du 6e arrondissement. Intriguée, Aurélie tente d’entrer en contact avec l’auteur –; un Anglais réfugié dans son cottage et peu enclin aux échanges avec le monde extérieur, selon sa maison d’édition –; et se heurte à un mur, de la part notamment d’André, l’éditeur revêche de cette traduction. Et pour cause, mis au défi par son patron de trouver au plus vite un best-seller, André a lui-même écrit Le Sourire des femmes, faute d’auteur prometteur sous la main. Publié sous pseudo, le roman a rencontré un succès immense. Mais la ravissante Aurélie, en dévoilant le pot aux roses, pourrait bien tout compromettre. 

Le sang versé, Asa Larsson : Véritable star en Scandinavie, Åsa Larsson compte des millions de lecteurs à travers le monde, accros aux enquêtes de son héroïne, la brillante avocate fiscaliste Rebecka Martinsson. Best-seller en Suède, Le Sang versé, prix du meilleur roman policier suédois, illustre la sensibilité et l’écriture particulières de cette reine du polar. À 145 kilomètres du cercle polaire, dans l’atmosphère crépusculaire du grand nord, un petit village aux environs de Kiruna, ville natale de l’avocate, est sous le choc : le pasteur de la paroisse – une femme – vient d’être assassiné. En mission là-bas pour son cabinet d’avocats, Rebecka remonte la piste de cette affaire qui réveille le souvenir traumatisant d’un autre meurtre…

Juste avant le bonheur, Agnès Ledig : Julie, 20 ans, qui élève seule son fils Lulu est caissière dans un supermarché. Elle attire l’attention d’un client, quinquagénaire aisé à nouveau célibataire. Généreux et désintéressé, Paul invite Julie à passer quelques jours dans sa belle villa de bord de mer en Bretagne. Ils y retrouvent Jérôme, le fils de Paul, qui se remet mal du suicide de sa jeune femme. Gaieté et optimisme reviennent grâce à l’attachante présence du petit Lulu. Mais au retour, un nouveau drame survient. Une chaîne de soutien, d’affection et de tendresse se forme autour de Julie. Avec elle, à travers elle, des êtres désemparés tentent de réapprendre à vivre et de saisir une deuxième chance. La force des épreuves surmontées, l’espoir d’un nouvel amour, ainsi qu’une bonne dose d’intelligence et d’humour peuvent réussir ce miracle. Un conte de fées moderne.

Les quinze première vies d’Harry August, Claire North : Harry August se retrouve sur son lit de mort. Une fois de plus. Chaque fois qu’Harry décède, il naît de nouveau, au lieu et à la date exacts auxquels il est venu au monde la première fois, possédant tous les souvenirs des vies qu’il a déjà vécues. Peu importent ses actions ou ses choix, le processus est toujours le même. Harry ne sait comment ni pourquoi, seulement qu’il en existe d’autres comme lui. Alors qu’arrive la fin de sa onzième vie, une petite fille apparaît à son chevet. « J’ai bien failli vous rater, Docteur August, dit-elle. Je dois vous transmettre un message, passé d’enfant à adulte, d’enfant à adulte, à travers des générations depuis mille ans dans le futur. Le voici : « Le monde se meurt, et nous ne pouvons rien y faire. À vous de jouer. » »
Voici l’incroyable histoire d’Harry August, de ce qu’il a fait, de ce qu’il va faire, et comment il va essayer de sauver un passé qu’il ne peut changer, et un futur qu’il ne peut accepter.

Le diable, tout le temps, Donald Ray Pollock : De l’Ohio à la Virginie-Occidentale, de 1945 à 1965, des destins se mêlent et s’entrechoquent : un rescapé de l’enfer du Pacifique, traumatisé et prêt à tout pour sauver sa femme malade ; un couple qui joue à piéger les auto-stoppeurs ; un prédicateur et un musicien en fauteuil roulant qui vont de ville en ville, fuyant la loi… La prose somptueuse de ce premier roman de D. R. Pollock contraste avec les actes terribles de ses personnages. Un univers terrifiant que la critique n’hésite pas à comparer à ceux de Flannery O’Connor, Jim Thompson ou Cormac McCarthy.

 

Et comme un bonheur ne vient jamais seul….Un exemplaire du roman de Sophie Kinsella – Poppy Wyatt est un sacré numéro – est à gagner jusqu’au 30 juin! Laissez un commentaire sous ce billet, le gagnant sera tiré au sort.

Concours réservé à la Belgique et la France.

Edit 02 juillet 2014 : concours clôturé
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

22 réflexions au sujet de « Mes livres pour cet été #2 »

  1. Coucou !
    Je participe avec plaisir à ce concours ! Ce livre a l’air vraiment génial !!
    Tout ce que j’aime 🙂
    En tout cas, ça me donne plein d’idées de lectures 😉
    Merci !
    Bisous

  2. De toute ta liste je n’ai lu que les âmes vagabondes que j’avais beaucoup aimé, je pense acheter le dernier Chattam et le livre d’Asa Larsson que je ne connais pas. Merci pour ce billet littéraire! Croisage de doigts pour gagner le roman de Sophie Kinsella.

  3. Je suis contente de voir que la suite de « Travail soigné » est sortie : j’avais adoré ce livre à sa découverte (moins le fait de le lire avec un sandwich à la bouche à la découverte du corps hum ! ^^ »).

  4. merci pour ce concours j’aime ces petits moments d’évasions apportés par la lecture et un livre de + serait le bienvenue pour mes lecture d’été 😉

  5. Alors forcément je participe (merciiii) et puis merci aussi pour toutes ces idées… La vache, je DOIS absolument lire « complètement cramé » depuis le temps que j’en entends parler !!!!

  6. Chouette sélection de livres ! J’ai commencé « complètement cramé » et meme si je me suis moins attachée au personnage principal que dans « demain, j’arrete », j’adore la plume de l’auteur !

  7. C’est cool d’avoir fait cette liste, ça m’aidera à trouver un livre à lire pour cet été 🙂 (je ne participe pas au concours)
    Des bisous, Chloé

  8. Hello!
    Je participe avec plaisir au concours. J’aime bien les livres légers, de temps en temps et encore plus l’été, et encore encore plus une fois sortie de période d’examens!
    En tout cas, nous avons sensiblement les mêmes goûts: j’ai lu plusieurs des livres de ta liste (PAL ou déjà lus).
    Merci pour ce concours! Et bonne lecture à toi!

  9. Mon âme jumelle…
    bonsoir
    toujours a écrire les mêmes pensées que dans ma tête ou dans ma vie.
    Le temps passe… rien ne l’arrête mais il ne faut jamais arreter de croire.
    Legardinier est a mourir de rire, et je ne connais pas Poppy.. alors je participe…
    piocher des idées c’est cool, mais moi je te donne deux petites pistes….
    Bussi et Levy sont sur ma table de nuit… au milieu de « imparfaits mais heureux »… et de qovop !!!
    « quand on veut on peut » ……mes prochaines lectures.
    merci et bonne soirée (sans tv !)
    sweet night

  10. Hop hop hop, je me permets de te prendre en lien sur ma critique du livre Demain est un Autre Jour pour compléter mon avis 😉
    J’espère que tu ne m’en voudras pas !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s