In My Mind

J’ai testé : être la méchante

méchante

C’est quelque chose que j’ai vraiment hésité à écrire, tant prendre ce rôle a toujours été contre mes principes, mon éducation sans doute, contre mes valeurs….

Sauf qu’on grandit, et on apprend en tout cas qu’être gentil et correct, c’est surtout le faire pour soi, car on n’y gagne rien. Ca ne t’évite pas les mauvaises nouvelles, les mauvaises journées, les mauvaises rencontres. Ca permet par contre d’être bien avec soi, et d’être fière de qui on est.

Sauf que pour le moment j’avais une grosse touillette dans le ventre (et le coeur).

Ca a commencé par me rendre compte qu’un ami avec qui j’ai perdu contact, alors que j’ai toujours agit correctement avec lui, été claire, etc..hé bien je me suis rendue compte qu’il m’avait bloquée sur FB. C’est un peu con, quand on a des amis en communs, ça se voit vite. Franchement ça m’a blessée. Alors toi qui vient encore de temps en temps lire mon blog, tu l’auras compris, dorénavant tu t’abstiendras. Histoire d’être cohérent, entendons nous bien.

Puis j’ai enchaîné une conversation avec un pote (un vrai, cette fois), sur l’ex-aventure devenu papa depuis peu mais m’ayant contactée pour « remettre le couvert ». Me disant « je comprends » quand je refuse, absolument pas gêné. Et qui, sur son FB, met en évidence la page de sa petite femme chérie et adorée. J’ai failli gerber. Et c’est là que mon ami, choqué pour une fois, me dit « c’est vraiment le truc qui mériterait d’être dénoncé ».

Quoi se venger? Oui. Non. Enfin on en parle. On en revient au même. On agit bien, on est seuls, ils agissent mal, ils sont en couple….

Ca me tourne…c’est beaucoup d’injustice.

Puis j’en reviens à ma propre ex-histoire. Il était soi-disant en instance de séparation. Il me quitte « parce qu’on ne s’entendra jamais » à cause d’un non, un seul, que j’ai dit. Ca ne l’a pas empêché de demander à me revoir il y a trois semaines, et puis de me nier.

Quand je l’ai mis face à ça, il me dit, comme par hasard, qu’il a décidé ça après qu’on se soit vus (magie, quand tu nous tiens…).

Puis viens le SMS qui me fait exploser. Je n’avais jamais rien lu d’aussi….narcissique…. »si tu veux, tu auras encore de mes nouvelles ».

J’ai répondu sans réfléchir « ah non merci, surtout pas. Par contre, je te souhaite que jamais je ne croise ta femme… ».

Voilà c’était lâché. Une menace. Mes doutes en fait. Cette impression que tout ça n’a été qu’un mensonge…Alors pour certains, ça peut paraître pas grand chose, pour moi, menacer quelqu’un ne fait pas partie de ma façon d’être. Surtout que dès que je l’ai envoyé je me suis rendue compte que je ne le ferais jamais.

La réaction ne s’est pas fait attendre. Lui qui n’avait pas le temps, s’est soudain mis a me bombarder de SMS. Avec un style menaçant parfois…mais surtout il a ajouté un truc qui m’a fait rire pendant des heures. Pour se justifier de la rupture, il croit bon d’ajouter :

« Rien qu’à lire ton compte twitter, ce que tu postes est à mille lieux de ce que je peux concevoir! »

Alors voilà. Soit il n’a pas bien deviné lequel était mon compte (je ne lui avais pas donné avec précision). Soit il a perdu ses neurones sur très peu de temps. Car hélas, trois fois hélas pour lui, mon compte twitter est principalement composé de retweets de photos d’animaux (bébés de préférence), de livres que j’ai lu, de discussions avec d’autres blogueuses sur des sujets futiles…je ne poste absolument rien de trop personnel.

Bref….ça a fait tilt. Peu importe la raison, sa femme qu’il n’a pas vraiment quittée, une nouvelle qui aura déjà pris ma place, la femme pas assez soumise selon lui que je n’étais pas, bref…réellement il n’a rien à me reprocher. Si ce n’est qu’il s’est bien amusé et ne veut pas reconnaître qu’il a mal agit. Parce qu’après, alors qu’il m’a quittée, il croit bon d’ajouter « voilà, je n’aurais jamais du me laisser aller à avoir des sentiments ».

Mais. Bien. Sûr.

Alors même si je culpabilise encore un peu, le fin mot de l’histoire finalement c’est ceci :

méchante2
Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Publicités

13 réflexions au sujet de « J’ai testé : être la méchante »

  1. tu as très bien répondu a son SMS j’adore !! et tu sais quoi sa femme c’est une soumise et si il préfère les soumises c’est qu’il veut tout diriger ! tu seras bien mieux sans lui et trouveras un mec qui te respectera et sera dispo pour toi et qui aimera que parfois tu dises non juste parce qu’on a le droit de pas être d’accord 🙂

  2. Alors la promesse du « je vais la quitter » je l’ai subie (ouais subie… si il l’avait tenue ça aurait été différent ! ) et j’ai eu envie qu' »elle » découvre tout et qu’il se retrouve seul (mais j’aurais bêtement sauté sur l’occasion, et l’occasion n’est pas bonne ! ) , mais « elle » n’a rien découvert , ou n’a rien voulu découvrir…. je n’ai fait aucune menace parce que je garde le secret petit espoir qu’un jour… nan mais quelle conne hein !
    Ça m’aurais fait du bien je crois de devenir la méchante pour une fois, ça aurait. Peut être soulagé mon coeur et l’aurait libéré… pffffff chuis nouille !

  3. Bonne réponse! Il ne manque pas de culot  » tu peux avoir de mes nouvelles si tu veux » n’importe quoi! Ce genre de type me desole ! Er heureusement tu n’es plus avec lui

  4. Haaaa les « narcissiques » en voilà un sujet sympa sur lequel je me suis penché il y a quelques années. Tiens Émilie, si tu veux creuser un peu plus le sujet, je ne peux que t’inviter à lire le livre de Sam Vaknin: Malignant Self-love: Narcissism Revisited, il traine de ci de là sur le net et naturellement dans ma bibliothèque. Tu verras c’est une lecture qui a défaut d’être amusante (limite chiante en fait) est néanmoins assez surprenante, voir fascinante même. =)

  5. Bouh, la vilaine… En évoquant l’injustice, ça me rappelle le jour où un député socialiste a osé nous dire en privé qu’il fallait savoir vivre avec l’injustice. Perte de neurones sur le moment ??? Plutôt une réflexion à mettre sur le compte d’un manque d’oxygénation du cerveau. Monsieur/Madame tout le monde n’est pas naïf au point de ne pas avoir conscience que mensonges, manipulations,… permettent effectivement d’obtenir plus facilement des résultats quantititifs dans de nombreux domaines.

  6. Je ne vois vraiment pas en quoi, tu a joué la méchante.
    Si c’est par rapport à ta menace, elle n’a rien de méchante puisque tu n’a pas l’intention d’aller la voir, mais juste tu le met en garde sur ses conneries à lui.

      1. Ca défoule… sauf que c’est pas bon, répondre avec méchanceté haine etc est une marque d’impuissance et quelque part, d’intérêt. Le revers de la main (je ne parle pas de lui coller une baffe) peut être beaucoup plus satisfaisant avec ce genre de personnes, je sais pas par exemple tu réponds à son sms par un « c’est qui ? » où « je t’aime loulou » « ooops… ce message ne t’était pas destiné, désolé(e) ».
        Merci au fait !

  7. *Haussement d’épaules amusé* Je ne parle personnellement pas avec les imbéciles: je les gère. J’aurai renvoyé un truc du genre de : » T’es toujours aussi courageux? »
    Désolé pour le silence, j’ai eu à faire, au fait. 😛

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s