Lecture

Bilan lecture août 2014

idées-livre-à-lire

Kaïken (Jean-Christophe Grangé) : Quand le Soleil Levant devient un Soleil Noir, Quand le passé devient aussi tranchant qu’une lame nue, Quand le Japon n’est plus un souvenir mais un cauchemar, Alors, l’heure du kaïken a sonné.

Olivier Passan, de la Criminelle, est lancé dans la traque d’un insaisissable meurtrier, l’Accoucheur, qui éventre des femmes au terme de leur grossesse pour tuer leur bébé. Dans le même temps, ce flic tourmenté cherche à comprendre les raisons du naufrage de son couple : Naoko, sa femme japonaise, a demandé le divorce. L’histoire personnelle de Passan trouve des similitudes dans celle du serial killer, sorte de double monstrueux. Passan devra aller jusqu’à Tokyo chercher la clé de l’énigme…

Pas terrible – Sympa, sans plus – IntéressantA lire!

Je vais pour une fois mettre un petit bémol : étant une passionnée du Japon, je ne suis sans doute pas 100% objective. Cependant l’intrigue très bien ficelée et les rebondissements de l’histoire devraient plaire à tous, peut importe qu’on se passionne pour le pays du soleil levant ou  non.

Le philosophe qui n’était pas sage (Laurent Gounelle) : Une tribu au cœur de la forêt tropicale, reconnue peuple le plus heureux de la terre. Survient Sandro, jeune philosophe. Poussé par une vengeance personnelle, il fait le vœu de détruire l’équilibre de ses habitants et de les rendre malheureux à vie. Il va devoir affronter Elianta, une jeune femme qui se bat pour lui résister, déterminée à protéger son peuple. « La forêt tropicale semblait retenir son souffle dans la chaleur moite du crépuscule. Assise devant l’entrée de sa hutte, Élianta tourna les yeux vers Sandro qui s’avançait. Pourquoi ce mystérieux étranger, que l’on disait philosophe, s’acharnait-il à détruire secrètement la paix et la sérénité de sa tribu ? Elle ne reconnaissait plus ses proches, ne comprenait plus leurs réactions… Qu’avaient-ils fait pour mériter ça ? D’heure en heure, Élianta sentait monter en elle sa détermination à protéger son peuple. Jamais elle ne laisserait cet homme jouer avec le bonheur des siens. »

Pas terribleSympa, sans plus – Intéressant – A lire!

Première déception de cet auteur, un livre que j’ai trouvé vraiment long à finir. Alors que « L’homme qui voulait être heureux » et « Les Dieux voyagent toujours incognito » sont pour moi indispensables, je n’ai pas accroché avec celui-ci. Peut être qu’une vision trop sociétale ne me convient pas. C’est un peu une philosophie light de notre société actuelle…

Et soudain, tout change (Gilles Legardinier) : Camille et ses amis se connaissent depuis la maternelle. Leur dernière année de lycée les a enfin tous réunis dans la même classe. À quelques mois du bac, en compagnie de sa meilleure amie, Léa, d’Axel, Léo, et toute sa petite bande, la jeune fille découvre joyeusement la vie. Tous se demandent quel chemin ils vont prendre. Ils ignorent encore que d’ici l’été, le destin va leur en faire vivre plus que dans toute une vie. Du meilleur au pire, avec l’énergie de leur âge et leurs espoirs, entre convictions et doutes, entre illusions et réalité, ils vont expérimenter, échanger et affronter. Leur histoire est la nôtre. Bienvenue dans ce que nous partageons de plus beau et qui ne meurt jamais…

Pas terrible – Sympa, sans plusIntéressantA lire!

J’ai été également légèrement déçue par ce titre. Sans doute habituée à l’humour de l’auteur dans ses autres romans (dont l’excellentisssime « complètement crâmé »), celui ci est surtout une histoire de vie et de sensibilité. Où comment retrouver notre adolescence….

Avant toi (Jojo Moyes) : Quand Lou apprend que le bar où elle est serveuse depuis des années, met la clé sous la porte, c’est la panique. En pleine crise, dans ce trou paumé de l’Angleterre, elle se démène pour dégoter un job qui lui permettra d’apporter à sa famille le soutien financier nécessaire. On lui propose un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. C’est alors que la jeune femme découvre Will, un jeune tétraplégique qui rêve de mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.

Pas terrible – Sympa, sans plusIntéressantA lire!

Je m’attendais à une bête comédie romantique et aufinal, sans en dire trop, c’est un roman qui m’a surprise…bien écrit, très agréable à lire, j’avoue avoir eu du mal à le lâcher…

ATTENTION format Kindle uniquement!

Qui es-tu Alaska? (John Green) : Le narrateur quitte sa Floride natale, où il se sent très seul, pour aller étudier dans un collège en Alabama. Là, il se fait quelques amis. Ceux-ci boivent et fument en cachette, jouent divers tours à leurs camarades et professeurs et ont diverses liaisons amoureuses. Ils parlent beaucoup ensemble, soulevant toutes sortes de questions sur l’amour, la loyauté et la vie en général. Chacun des personnages principaux a son identité propre, y compris l’imprévisible Alaska, que le narrateur trouve très séduisante.

Pas terrible – Sympa, sans plusIntéressantA lire!

Sans le savoir, j’ai sélectionné un autre roman dont le sujet est très proche de « Et soudain tout change ». La différence pour moi est que dans l’oeuvre de Gilles legardinier, on ressent que c’est un adulte qui écrit une histoire d’ados. Ici je n’ai pas ressenti cette différence, ce qui m’a paru très agréable. Ca se lit facilement et d’une traite, avec beaucoup de questions intéressantes qui m’ont marquée…mais je n’en dirais pas plus. Je le conseille! (mais je ne mets pas à lire pour les personnes peu sensibles aux romans adolescents)

Ecume de sang (Elizabeth Haynes) : Gennie a enfin réalisé son rêve : quitter Londres et un métier stressant de commerciale pour emménager dans le Kent sur la Revenge of the Tide, une péniche qu’elle retape peu à peu. Après une soirée passée sur son bateau avec des voisins et des amis, un peu ivre, elle se laisse bercer par le clapotis de l’eau contre la coque, quand un bruit sourd la sort de sa torpeur. Près du ponton, un corps enveloppé dans une toile remonte à la surface. Ce corps que Gennie reconnaît aussitôt, c’est celui de Caddy qui, comme elle, travaillait chaque soir dans un club de pole dance pour arrondir ses fins de mois. Un « job de nuit » dont Gennie n’a jamais parlé à personne.Les jours passent et les incidents se multiplient : un chat mort devant sa porte, une agression… Terrorisée, Gennie ne sait vers qui se tourner.

Pas terribleSympa, sans plus Intéressant – A lire!

Un polar très correct, dans un cadre assez intéressant…ça parle péniche et pole dance et sincèrement il m’a plu.

La vérité sur l’affaire Harry Québert (Joël Dicker) : À New York, au printemps 2008, alors que l Amérique bruisse des prémices de l élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d écrire le nouveau roman qu il doit remettre à son éditeur d ici quelques mois. Le délai est près d expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d université, Harry Quebert, l un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison. Convaincu de l innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l enquête s enfonce et il fait l objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s est-il passé dans le New Hampshire à l été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ? Sous ses airs de thriller à l américaine, La Vérité sur l Affaire Harry Quebert est une réflexion sur l Amérique, sur les travers de la société moderne, sur la littérature, sur la justice et sur les médias.

Pas terrible – Sympa, sans plus – IntéressantA lire!

Que dire si ce n’est qu’une fois commencé, je ne l’ai plus lâché…littéralement dévoré!

Tu ne m’échapperas pas (Lisa Gardner) : Baskerville, dans l’Oregon, est une bourgade plutôt tranquille. Jusqu’à ce jour de mai où Rainie Conner reçoit un appel radio lui signalant qu’une fusillade vient d’éclater au collège. Quand l’inspectrice arrive sur place, le bilan est déjà lourd : des blessés et trois morts, deux fillettes et leur enseignante. Le meurtrier est arrêté, les armes à la main. Il s’appelle Dany, il a 13 ans. Son père, Shep O’Grady, est le shérif de Baskerville, le supérieur hiérarchique de Rainie. Chargée de l’enquête, Rainie doit faire vite : parents, médias et FBI font pression. Epaulée par Pierce Quincy, instructeur au FBI, spécialisé dans les fusillades en milieu scolaire, elle résiste et se demande si le garçon n’a pas été manipulé. Dans l’ombre, un homme vêtu de noir guette. Il connaît tout de la jeune adjointe du shérif, son passé, la mort tragique de sa mère, sa fragilité psychologique…

Pas terrible Sympa, sans plus – Intéressant – A lire!

Ce n’est pas pour être désagréable, mais j’ai trouvé les personnages pas originaux, de vrais clichés…j’ai terminé le livre, mais la trame en soi ne m’a pas épatée…
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 réflexions au sujet de « Bilan lecture août 2014 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s