Love, etc...

Lettre ouverte à ces messieurs de mon passé

lettreouverte

 

Vous êtes trois à avoir refait surface cet été dans ma vie. Comme si de rien n’était. Comme si vous aviez oublié. Alors j’ai quand même envie de vous expliquer mon comportement et mes réactions.

D’abord, je voudrais m’excuser à l’un d’entre vous. Oui toi, avec qui je suis sortie brièvement il y a deux ans et demi. C’est vrai qu’à la base, cette fois, c’est malheureusement venu de moi. Cet été, je suis à un apéro avec des potes, je pense que c’est toi en face de moi quelques mètres plus loin. Je ne réfléchis plus trop : malgré ce qu’il s’est passé, nos familles se connaissent et je ne me vois pas t’ignorer si tu es là. Je t’envoie un sms pour te le demander. Parce que tu es trop loin pour être sûre que ce soit toi. Hélas ce n’est pas le cas. Je m’excuse et voilà.

Je peux comprendre que tu ais cru que c’était une porte ouverte sur une reprise de contact.

Mais ce n’était pas le cas.

N’oublie jamais, malgré que tu sois un ami de la famille, que tu es quand même le gars qui m’avait proposé d’aller boire un verre. Qui avait dès le départ prévu de dormir chez moi, t’invitant légèrement (pas de moyen de transport pour rentrer, bien imaginé). Que lorsque nous sommes sortis ensemble, tu m’as traité comme la bonne amie que j’ai toujours été, me disant même que tu pensais ne pas encore avoir rencontré la fille que tu « aimerais vraiment ». J’ai arrêté l’histoire. Puis voilà.

J’ai envie de dire que ta chance tu l’as eu. Tu en as fait ce que tu as cru bon. Et pour moi c’est tout.

Puis toi, avec qui j’ai eu une aventure il y a deux ans. C’est vrai, je l’ai acceptée cette aventure. Où je t’ai livré que j’étais sentimentale, que j’avais besoin d’être respectée, tu m’as dit c’est normal. Tu as tenu bon trois semaines, histoire que je sois dans le bain. Puis tu t’es contenté de venir littéralement me « baiser ». En une heure top chrono. Je n’ai plus supporté.

Mais depuis bien sûr tu as oublié ça. Depuis tu es devenu papa. Malgré ton petit bout de trois mois, ça ne t’as pas dérangé de me re-proposer la même chose. Zéro respect pour moi et ta copine. J’ai refusé. Tu as retenté le coup une semaine plus tard. Refusé. Puis tu as repris de mes nouvelles un mois plus tard. Et tu sais quoi ? Je n’ai pas répondu car j’estime que je n’ai rien à voir avec le genre de personne que tu es. Je vaux plus, j’ai des valeurs, et là c’est juste pathétique et tu me fais pitié.

Et enfin, toi, surtout toi, dire que j’avais écrit ceci à ton sujet. L’avantage du temps qui passe, c’est le recul que l’on prend sur les situations qu’on a vécues. Alors revenir en proposant encore qu’on passe une soirée ensemble…tu sais quoi, avec le recul, que tu m’aies caché ton âge (supérieur à ce que je pensais), que tu aies été le seul à avoir les cartes en main, que tu reviennes avec encore le même état d’esprit,…bien ça ne me dit pas. Ca ne me dit plus.

Pourquoi étrangement vous y pensez tous après autant de temps…mystère…

Dites vous bien, messieurs, que la vie est surtout une constante évolution. A une époque, vous avez eu une possibilité avec moi. Depuis j’ai changé, j’ai évolué. Et des minables, instables, immatures dans votre genre je n’en veux plus. Alors non, vous n’aurez plus de mes nouvelles. A bon entendeur…

change

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

8 réflexions au sujet de « Lettre ouverte à ces messieurs de mon passé »

  1. Evidemment commenté un post aussi personnel, alors que je ne suis qu’un lecteur n’a pas bcp de sens.
    Mais je te lis maintenant depuis qq temps.
    Tu es passé de la phase du doute à la phase de l’affirmation.
    Et ca c’est bien!

  2. Dis toi que les hommes n’oublient jamais les bons coups, ça les rend même nostalgiques. Prends ça comme un compliment (et passe ton chemin)

  3. Cet article tombe à pic, je viens d’apprendre que mon ex (celui pour qui je n’ai que d’yeux) à une nouvelle copine depuis un mois…(je t’explique pas le drame et l’effondrement pour moi). Mais ce texte vient me donner un coup de boost et d’espoir et me dire qu’un jour comme toi tout cela sera classé dans le passé 🙂

  4. Dans cet article on voit bien que tu ressens le besoin de te justifier et contrairement à ce que tu dis toutes ces histoires sont encore bien présentes dans ton esprit.
    ça me rappelle un pote qui me dit sans arret que c’est fini avec son ex mais qui m’en parle tout le temps.
    Si 2 ans apres tu penses encore à ces histoires, tu en parles autant et tu écris meme un article dessus c’est bien que tu n’aies pas passé à autre chose …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s