In My Mind

En 2015, je sais vers où aller

bonnedirection

Et je ferais tout pour garder le mieux possible ce cap. Celui qui me donne le sourire.

Prendre les choses comme elles viennent. Sans rien en attendre.

Comme quand…

….Je vois en me levant un matin qu’un type est venu liker mes photos de profil pendant la nuit. Rencontré il y a deux mois sur l’autre continent, on ne discute même pas ensemble, mais imaginer qu’on a pensé à moi et fait son curieux…ça m’a fait plaisir.

….avoir osé envoyer un message gentil et sincère. Je n’ai pas eu de regrets sur le coup, c’était spontané, et pas réfléchi dans le but d’obtenir quelque chose. Déçue quand le gars répond vu qu’il dit me recontacter plus tard et ne le fait pas. Mais j’ai continué à voir ça comme c’était : après tout c’était juste comme ça. Trois jours plus tard j’ai un message de sa part me disant qu’il pensait à moi. Plutôt sympa finalement.

….sortir avec une amie, passer une soirée très alcoolisée tellement WTF que ça me rappelle mes dernières vacances. Recevoir deux jours plus tard un message d’un des mecs a qui j’ai tapé dans l’oeil. Vu son âge faut pas exagérer, mais en même temps ça m’a fait sourire.

…. me rendre compte le lendemain qu’à force d’avoir enlevé et remis mes gants, j’ai perdu ma bague. Elle n’est pas cachée dans mes gants. Ne pas réagir, parce que c’est fait, c’est fait, et ça ne changera rien. La retrouver sur le siège avant de ma voiture deux heures plus tard.

…. aller faire mes courses pour les derniers cadeaux de Noël, voir la foule sur le parking, ne pas paniquer et trouver une place en 5 minutes.

….Avoir pour une fois gentiment remis ma mère à sa place. En lui faisant remarquer que non, je n’ai pas pris le temps de la rappeler, vu qu’elle n’a pas voulu le prendre pour la même chose me concernant une semaine avant, pendant plus de huit jours. Noter qu’elle y a bien réfléchi, vu à quel point elle est attentionnée maintenant.

Ce que je retire de tout ça, c’est qu’il faut que je continue à être moi-même. Mais sans me laisser marcher sur les pieds non plus. Je me rends compte aussi que ce qui me mine finalement, c’est toujours la même chose. L’attente. De qui, de quoi, ça c’est autre chose. Je vais donc continuer de ne rien attendre de plus que ce que sont les choses. Que parfois, un simple message, même si ce n’est que ça, fait plaisir. Que prendre les bons côtés de la vie aussi. Mais attendre plus que ce qui est possible est la meilleure façon d’être déçue au final.

Je pense aussi avoir trouvé un projet de changement de vie pour 2016. Si je le mets en pratique, ce sera radical. Je ne sais pas si ce sera possible, il y a tellement de variables, mais c’est comme un phare visible au loin : ça me permet de garder mon chemin.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

6 réflexions au sujet de « En 2015, je sais vers où aller »

  1. Ce post est magnifique de poésie, de sensibilité et d’humilité.
    Ton constat te ramène finalement au très philosophique mais non moins réaliste « Carpe Diem » : Vis l’instant présent. J’ai fait mienne cette façon d’approcher la vie depuis très longtemps car comme tu le dis si bien « attendre plus que ce qui est possible est la meilleure façon d’être déçue au final. »
    Je te souhaite d’avoir trouvé le bon cap.

  2. Un projet de changement de vie ? Il faudra que tu nous en dises plus.

    Et en effet, ne rien attendre est l’une des plus paisibles solutions pour finalement rester sereine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s