In My Mind

L’histoire de la page blanche

pageblanche

 

Il y a une phrase que j’entends beaucoup autour de moi en ce moment, que j’ai moi-même évoqué ici. Mais elle me remue quand je l’entends dans ces termes précis : Je n’attends pas (plus) rien des gens. Parce que souvent, dans ce cas, c’est qu’on a été déçu par quelqu’un. Et quand je l’entends, j’entends surtout « les gens n’apportent rien de bon, que des déceptions, moi je pars au Pôle Nord seul(e) et j’y reste. Et si quelqu’un vient me faire coucou je serais content(e) ».

Elle ne me convient pas, parce qu’elle n’est pas exacte. Comme je l’ai dit à un ami récemment, le problème ce n’est pas l’espoir en soi, mais c’est ce qu’on en fait et sur qui on le dirige. Et puis…

J’ai commencé à me dire que dans la vie on part souvent d’une page blanche. Nouvelle année, nouvelle rencontre, amicale ou sentimentale. Tout pourrait aller pour le mieux. Mais. oui il y a un mais. Déjà il y a souvent nos attentes. Voilà, le problème des attentes qu’on a vis-à-vis des autres, c’est qu’elles viennent de nous. Et elles sont bien souvent le reflet de nos manques. Solitude, manque d’attention, de tendresse, et j’en passe…

On a notre page blanche, l’autre vient y faire un simple trait de crayon, et nous voilà déjà à extrapoler ce que ça peut représenter. Ce que ça peut signifier. Alors que bien souvent, ça se résume à ce que c’est : un trait de crayon.

Je préfère souvent les exemples pour illustrer alors je vais vous donner ceux-ci :

* Je me suis retrouvée à changer mes plans pour le réveillon à la dernière minute. J’ai accepté une invitation de gens que je n’avais plus vu depuis longtemps. J’ai passé une excellente soirée, sans m’attendre spécialement à les revoir par la suite. J’étais surtout fière d’avoir su rebondir plutôt que de rester chez moi à risquer de ressasser ce qu’il s’était passé. Je commençais donc très bien la nouvelle année. Disons que le premier trait sur ma page était on ne peut plus coloré. Pourtant j’ai eu droit à plusieurs remarques : « et il y avait des gens seuls? en couple? », « pas de rencontres alors? », « pas de type intéressant? ». Voilà moi j’étais juste fière de mon premier trait, les autres voulaient déjà y voir le portrait de Mona Lisa. Le final c’est que je me suis retrouvée au bord des larmes un soir parce que les attentes des autres « ne pas rester seul(e) » m’avait fait mal.

* J’ai eu un coup de coeur à l’étranger. Je ne sais pas dire si c’était amical ou plus, parce que je n’ai pas réfléchi plus loin. Seulement voilà… ce type a fait un pas dans ma direction, mais pas dans le sens faisons vraiment connaissance. Et puis il a disparu. Il a fait juste un simple coup de crayon…et moi j’y voyais déjà Les Tournesols. Je voulais qu’il me montre que lui aussi m’avait remarquée (ça c’est clairement fait), je voulais surtout…de l’attention. Alors quand le trait de crayon est resté tel quel j’ai eu envie de crier « remboursez!!! ». Parce que le pire me connaissant c’est…que je ne crois pas une minute qu’il m’intéressait vraiment. Mais j’avais besoin de ça. D’attention.

En fait le problème ne vient pas des autres. Ils ne devraient pas nous décevoir. Pour ma part, même si c’est dur à avouer, il vient en grande partie de nous. Nous avons des attentes, qui sont en fait des manques à combler, et on voudrait que les autres viennent s’en occuper.

Oh ce n’est pas ça, parfois on en rencontrera des personnes comme ça. Et ça fera du bien. Mais restons dans la réalité objective, accueillons les gens pour ce qu’ils nous donnent vraiment.

Libre à nous ensuite de ne pas les garder avec nous, si ce qu’ils nous offrent n’est pas en accord avec qui nous sommes, ou comment nous voulons que notre vie soit. Libre à nous d’éjecter ces personnes qui viendront raturer la feuille, ou y mettre des couleurs sombres là où on ne veut que du soleil.

Mais ne nous éloignons pas des gens sous prétexte d’attentes non comblées dont ils ne sont pas responsables.

On ne pourra pas ne jamais être déçu(e) par quelqu’un. Mais quand c’est le cas, posons nous la bonne question : a-t-il eu un comportement clairement répréhensible? ou est-ce moi qui attendait plus, sans qu’il me donne d’indices dans ce sens?

Bonne réflexion !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

7 réflexions au sujet de « L’histoire de la page blanche »

  1. C’est en gros ma reflexion juste dit pas pareil. Je n’attends rien des autres car je n’attends pas a ce qu’ils comblent des attentes que je pourrais avoir car ils nous decevront forcement en ne repondant pas a nos attentes. Ne rien attendre de particulier d’eux c’est les laisser nous surprendre. Mais je pense que l’on peut etre decu de l’attitude de certaines personnes parce que leurs actes ou leurs paroles ne sont pas conformes a ce qu’ils nous affirment haut et forts.

  2. J’aime énormément ton allégorie des crayons de couleurs, c’est très bien pensé. Et oui, N en veux pas aux gens d être ceux qu ils sont autour de toi. 😉

  3. Très bel article! J’essaye aussi de me dire déçue par les attentes que j’ai envers les autres. Mais je remarque aussi que des fois, ce problème tient à l’interprétation qu’on a de certains gestes, certaines paroles et parfois (même souvent) d’un défaut de communication.
    Ton exemple sur le réveillon m’a fait penser aussi aux réactions autour de moi. J’ai passé le réveillon avec des amis, on était peu et même si ce n’était pas « on dance sur les tables » j’ai passé une bonne soirée même si au départ, j’avais plus l’envie de faire la fête. Je suis revenue avec une impression de satisfaction malgré tout et là les questions du style « vous n’étiez que ça? » « et il n’y avait même pas un beau garçon célibataire? » « vous n’avez même pas dansé? » …. m’ont presque fait douter d’avoir passé une bonne soirée… Au final, si j’ai passé une bonne soirée et j’ai pris ce qu’on m’a apporté, un point c’est tout.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s