In My Mind

(dé)connectée

déconnectée

Je n’avais pas prévu que j’allais devoir courir autant à droite, à gauche. A la base, j’ai choisi de suivre une formation un soir semaine.

Je n’avais pas prévu la maladie d’un proche, qui allait me faire m’absenter deux autres soirs semaines. Et ce, depuis presque deux mois.

Je n’avais pas prévu non plus ces gars qui allaient se ramener chacun à leur tour pour une raison différente. Je n’avais pas prévu tous ces temps de discussions pour chacun, souvent des sessions messenger, des mails, des messages.

Je n’avais pas prévu les Skype amicaux qui allaient forcément en résulter.

Je n’avais pas prévu non plus que mon blog allait passer du statut d’aide à celui d’esclavagiste. C’est une chose de le faire vivre par plaisir, s’en est une autre de se sentir obligé de le faire.

Puis beaucoup de choses se sont enchaînées….les gars ont été remis à leur place, et surtout…mon téléphone à commencé à ne plus fonctionner. Oh, il est encore opérationnel pour le basique, mais plus beaucoup pour internet. Et dans le tourbillon de choses que j’ai à faire, cela m’a fait beaucoup de bien. A peine suis je passée en coup de vent sur messenger….

J’ai pris quelques jours de recul, pour revenir enfin à du vouloir et non plus du devoir. J’ai eu le temps de terminer un livre assez dérangeant, et de regarder un film inspirant. J’ai eu le temps de faire des câlins à mon chat, d’être en ordre au niveau du ménage, de prévoir certains projets importants pour moi, de m’inscrire à une conférence, de penser aux vacances qui approchent bientôt…

Je le confirme, c’est seulement quand on se retrouve vraiment qu’on peut aller vers les autres.

J’ai même eu le temps d’écrire une histoire (très) courte, elle sera sur le blog dimanche prochain.

Plus qu’un gros stress à venir, et puis je serai de nouveau sereine.

Et dès que ce proche sera sorti de l’hôpital, je serai à nouveau moi-même…
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

4 réflexions au sujet de « (dé)connectée »

  1. Se couper, ça fait du bien : ça permet de se retrouver.
    Se retrouver, ça permet de penser. A soi, aux autres.
    Et je suis content que tu ai su le faire ! 🙂
    Vivement que ton proche sorte, puis lui, pour toi, pour eux. 😉
    (Dimanche prochain, really ? :D)

  2. « c’est seulement quand on se retrouve vraiment qu’on peut aller vers les autres. » c’est tout à fait vrai. J’ai hâte de lire ta suite. =)

  3. c’est important de le faire de temps en temps oui…j’essaie de le faire le week end, quand je peux profiter des moments avec les enfants, mais parfois je n’y arrive qu’à moitié….enfin c’est l’intention qui compte hein 😉
    bizz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s