In My Mind·Love, etc...

Je préfère vivre les yeux ouverts que de me voiler la face

Processed with VSCOcam with lv01 preset

Peut-être qu’un jour je le regretterai. Peut-être qu’un jour je vous dirai que ça ne mène nulle part de voir les choses telles qu’elles sont.

Mais je suis incapable d’enjoliver une situation que je rencontre. Appelez ça avoir les pieds sur terre, être trop réaliste, ce que vous voulez. Ca ne me mène pas très loin pour le moment au niveau relationnel. Certains pourraient appeler ça être trop difficile mais…

Dernièrement je n’ai pas pu m’empêcher d’envoyer un SMS au dernier gars avec qui j’étais. Un message sur mon ressenti et ma colère. Du fait que je ne m’étais pas sentie appréciée pour qui j’étais au fond.

Je n’ai pas eu de réponse. Certains pensaient qu’ils me répondrait. Moi pas vraiment. Car derrière tout ça, j’avais senti beaucoup d’égocentrisme. Je ne m’attendais pas par contre à…La suite.

Oui car ce gars, je l’ai rencontré via un lieu de bénévolat. Il est sur place. Donc se posait la question du « que se passe-t-il quand j’y retourne ». Je l’ai donc prévenu. Et là quand même, un signe de vie. Et quel signe de vie….De nouveau un mec qui ne communique pas, ne réponds à quasi-rien, et surtout, surtout, me prend de très très très haut. Aussi imbu je ne l’aurais quand même pas cru. Il a été tellement loin dans son attitude, qu’en lui envoyant un message bien réfléchi lui renvoyant son attitude déplorable, il s’est quand même excusé le lendemain. Mais voilà, il a eu le temps de me montrer son vrai visage. Que j’avais déjà un peu senti dans sa façon d’être au niveau relationnel. Oui c’est vrai, je ne suis pas restée très longtemps dans cette relation. Mais j’en suis vite partie car elle sentait très fort le brûlé.

Et sincèrement, pour avoir il y a quelques mois testé le « je ferme les yeux et on verra bien », je me rends compte que ça ne mène qu’à des choses catastrophiques. Surtout si elles durent longtemps.

Je connais une amie qui sort avec un gars depuis plus d’un an. Dès le départ de leur relation, il y a eu des ratés. Le gars ne la respectait pas. Ils se sont quittés plusieurs fois. Ici il est en dépression depuis quelques mois. Au départ elle a lutté. Elle l’a quitté. Puis elle nous a dit qu’elle restait jusqu’à ce qu’elle soit prête à le quitter. Puis finalement elle envisage d’avoir un enfant avec lui.

Tout le monde lui a dit qu’elle méritait mieux qu’un gars qui ne sort plus de chez lui, évince tous ses amis, n’adresse la parole à personne.

Elle explique tout ça avec un sourire, en disant « oui, mais bon voilà, c’est nous quoi… ».

Je pourrais essayer de faire comme elle. Au niveau du regard des autres, je serais socialement reconnue car en couple. Au niveau de mon estime personnelle….heu…au moins je pourrais me dire que je ne suis pas seule.

Mais je reste sur mes positions. Je veux être en couple avec quelqu’un avec qui je puisse être moi-même. Mon humour douteux, mon franc-parler. Et voir que c’est ça qui lui plaît. Moi. Comme inversement. Pour quelqu’un comme ça, oui j’adoucirais sans doute mon caractère.

Mais en attendant je ne vivrai pas les yeux fermés, uniquement pour donner l’impression d’être comme tout le monde. Je veux être moi avant tout. Avec celui que je rencontrerai un jour.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

5 réflexions au sujet de « Je préfère vivre les yeux ouverts que de me voiler la face »

  1. C’est a mon avis le seul choix à faire si tu veux te rester fidèle et vivre heureuse et épanouie.
    Les concessions ne peuvent être que sur ce qui n’est pas important et ne pas savoir écouter, comprendre, respecter et agir par amour simplement pour le bien de l’autre, … toutes concessions sur ces points ne sont que les premiers signes de la déliquescence d’un couple, même naissant.

    Jolie texte, jolie résolution. 🙂

  2. Bonjour Fille Sans chichi,
    Tu as raison, tu mérites bien (comme tout le monde) de rencontrer ton alter ego et de ne pas essayer de te contenter d’une petite relation pleine de sources d’insatisfactions (comme ta pauvre amie qui va regretter la pauvre :'(().
    La rencontre de la bonne personne est une grande chance, je te la souhaite vivement – mais d’un autre côté tes écrits sur tes rencontres amoureuses sont bien sympas, et tu sais, quand tu vas le rencontrer, tu n’auras plus rien à dire sur le sujet, ce sera trop triste pour tes lectrices;) Oui je pense à moi ::)) Tu me rappelles beaucoup moi avant, j’étais tellement perdue avec les garçons, je ne savais juste pas vraiment ce qui était acceptable, ce qui ne l’était absolument pas. Je me rappelle m’être posée des questions vraiment bizarres et essayer de me convraicre ensuite que c’était acceptable..Genre je me sens bien avec lui mais il ne m’attire pas du tout, et je restais avec lui juste pour combler le vide qu’il aurait laissé en son absence, et aussi un peu pour les autres, l’acceptation sociale. C’était plus simple je crois.(quand je l’ai quitté, pluie d’inquiétudes dans mon entourages: célibataire à 30 ans…)
    Un autre exemple de truc bizarre : j’estimais que le mec n’était pas assez bien pour moi (j’avais vraiment ça en tête… oui prétentieuse) et je me suis dit que j’allais sortir avec lui parce que lui ne risquait pas de me quitter..(boulette – il m’a trompée celui là:)))
    En fait j’étais jamais contente, vraiment contente de mes relations, jusqu’à celui que j’ai aujourd’hui 😀
    Bref.. au plaisir de te relire, bon courage dans ta vie que j’espère chanceuse ❤
    Bises parisiennes
    Audrey

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s