In My Mind

Un pas vers la sagesse

sagesse2

Chez moi, les choses étaient ce qu’elles étaient. Il fallait l’accepter, la vie est ainsi faite, bonjour madame au revoir.

Si tu étais dans un boulot qui ne te plaisait pas, il fallait être content d’en avoir un. Si tu étais avec un mec avec qui ça n’allait pas, il fallait te rappeler qu’il y a pire ailleurs. Quelque chose comme il faut subir sa vie.

Mais quand avec mon ex-compagnon les choses ont mal tourné, je me suis rendue compte que j’étais adulte, que j’avais 27 ans et que je ne comptais pas être malheureuse le reste de ma (longue) vie. Alors je suis partie. Et j’ai pris goût à cette facilité : ça ne va pas? hé bien je m’en vais et c’est tout.

Au niveau du boulot, j’ai connu des soucis pendant quelques temps. Par contre, là j’ai cherché une solution mais je ne l’ai pas trouvée. J’ai cherché, j’ai tenu bon, puis j’ai fait un changement. Ce changement me coûtait, mais je voulais la paix, et elle a été plus forte que mes résistances. Mais voilà…arrivée dans les nouveautés, badaboum! D’autres problèmes, d’autres choses à solutionner, comme quoi l’herbe n’est pas plus verte ailleurs… Sauf que moi, dans ma petite tête, j’avais déjà demandé un changement sur lequel je ne pouvais plus revenir. Je n’avais absolument pas l’énergie pour me battre à nouveau. Et je voyais déjà se profiler mon futur départ.

Et là je me suis dit une chose importante : je ne suis pas une hypocrite. Je suis une fille qui dit les choses. Qui dit quand ça ne va pas, qui ouvre le dialogue. Ca m’a demandé pas mal d’énergie, pas mal d’écraser mon mal-être, de prendre sur moi mais…j’ai soufflé, et je suis allée ouvrir le dialogue avec la collègue. Elle prenait, elle ne prenait pas, l’important était que je n’avais pas tourné le dos ou fuis. Je me suis alors sentie très fière, adulte même. Les tensions sont apaisées, il y en aura d’autres, mais je pense avoir la force de les affronter désormais. Sans crier, sans élever la voix, avec un mot important : DIALOGUE.

Comme les choses n’arrivent pas seules en général, je me suis retrouvée mal prise face à une de mes activités via laquelle j’ai rencontré le dernier gars avec qui je suis sortie. Je me suis rendue compte que depuis mon ex-compagnon, j’avais bien intégré le concept de déguerpir quand ça sent le brûlé. Tellement que j’ai changé pas loin  3 ou 4 fois d’activités pour un mec dorénavant à éviter. En soi, pas grave. Mais finalement qui se retrouve le bec dans l’eau à chaque fois? qui doit retrouver une nouvelle activité? qui doit renouer des nouveaux contacts? et perdre les anciens? Car oui, au final, je ne reste que quelques mois avant de déguerpir. Et là quand j’ai vu un truc qui m’intéressait passer au niveau de l’activité, j’ai décidé de me manifester. Ca a été le plus gros effort que j’ai fait dernièrement également. Et ça a été assez drôle en fait, car le gars en question, tellement rongé par son égo, n’a semble-t-il pas très bien pris ma distance polie et mon indifférence. Après coup, j’ai jubilé.

Je jubile encore.

Par contre, pour des petites choses, je reste persuadée qu’il ne faut pas se compliquer la vie si on veut sa tranquillité. Mais pour d’autres….affronter ce qui ne va pas, en essayant de trouver une solution au calme, sans s’enfuir, c’est à mon sens un premier pas vers la sagesse.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Une réflexion au sujet de « Un pas vers la sagesse »

  1. Je crois que tu as tout dit … Selon les choses/événements il faut essayer de trouver une solution autre que le départ/changement mais parfois on n’a pas d’autres choix.. c’est bien de luter mais c’est bien aussi de ne pas insister si c’est voué à l’échec 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s