Lecture

Bilan lecture mars 2016

Toujours en retard, mais toujours bien là, revoici un nouveau bilan lecture du mois passé 😉

ca-peut-pas-raterJ’ai adoré les deux premiers livres que j’ai découvert de Gilles Legardinier, à savoir Demain j’arrête !, mais surtout Complètement cramé ! qui m’a fait rire aux larmes et émue…Mais depuis, force est de constater que je ne retrouve pas ce genre qui m’avait séduit. Déjà, le précédent, Et soudain tout change, que j’avais lu en diagonale, sans coup de coeur, et enfin celui-ci. Ça peut pas rater ! relève cependant le niveau largement par rapport au précédent, mais je n’ai pas autant ri. Un peu comme un bon livre de chick-litt, avec cependant une plume très énergique. Cela me fait hésiter à essayer le dernier, Quelqu’un pour qui trembler. A voir…– J’en ai ras le bol des mecs. J’en ai plus qu’assez de vos sales coups ! C’est votre tour de souffrir !
Et là, trempée, titubante, je prends une décision sur laquelle je jure de ne jamais revenir : je ne vais plus rien leur passer. On remet les compteurs à zéro. Je vais me venger de tout. Puisque aucun bonheur ne descendra d’un ciel illusoire, je suis prête à aller chercher le peu qui me revient jusqu’au fond des enfers.
La gentille Marie est morte. C’est la méchante Marie qui est aux commandes. Désormais, je renvoie les ascenseurs. Les chiens de ma chienne sont nés et il y en aura pour tout le monde. La vengeance est un plat qui se mange froid et je suis surgelée. La rage m’étouffe, la haine me consume.

pandemiaJe continue dans ma saga des livres de Franck Thilliez avec Pandemia. De nouveau, j’ai eu mois d’emballement pour celui-ci car les histoires commencent à se suivre et beaucoup se ressembler. Si le thème était on ne peut plus intéressant, je n’ai pas ressenti de vrais frissons ou de pointe d’angoisse. Toutefois, je reste attachée aux personnages récurrents des romans, et à ce niveau-là, j’ai eu le coeur retourné plusieurs fois. A découvrir, même si ce n’est pas le meilleur livre de l’auteur de mon point de vue.   » L’homme, tel que nous le connaissons, est le pire virus de la planète. Il se reproduit, détruit, épuise ses propres réserves, sans aucun respect, sans stratégie de survie. Sans nous, cette planète court à la catastrophe. Il faut des hommes purs, sélectionnés parmi les meilleurs, et il faut éliminer le reste. Les microbes sont la solution.  » Après Angor, une nouvelle aventure pour l’équipe de Franck Sharko et Lucie Henebelle, renforcée en coulisses par la jeune et courageuse Camille. Et l’enjeu est de taille : la préservation de l’espèce humaine.

letalismanJe continue ma lecture de la saga de Outlander avec ce tome, Le Talisman. J’ai été très déstabilisée par la façon dont commence le livre, qui amène forcément un tas de questions. La saga continue à être intéressante, le couple Jamie-Claire me rend envieuse, et pour couronner le tout, dès que je finis un tome, j’ai envie de me mettre à l’étude des plantes! (et d’aller en Ecosse également). A lire pour ceux qui n’en aurait pas encore entendu parler. 1968. À la mort de son mari, Claire Beauchamp emmène sa fille en Écosse, sur les lieux mêmes où, vingt ans plus tôt, elle a vécu d’extraordinaires aventures…Des aventures qui, dans ce second tome, vont conduire Claire et Jamie dans le Paris du siècle des Lumières. Leur but ? Empêcher Charles-Eduard Stuart d’accéder au trône, un événement qui marquerait le début d’une répression sanglante dans les Highlands. Mais dans leur course effrénée, le couple découvrira à ses dépens qu’on ne peut modifier le cours de l’histoire impunément…

La-fille-de-Brooklyn-de-Guillaume-Musso-XO-editions-463-pages-21-90-euros_inside_right_content_pm_v8Ahlalala…difficile de rendre un avis pour celui-ci, tant je suis fan du style de Guillaume Musso…Toutefois, j’ai découvert avec La fille de Brooklyn un bon polar, mais qui n’avait rien à voir avec le surprenant des précédents, voire la petite touche de fantastique. Un peu déçue pour le coup.

Je me souviens très bien de cet instant. Nous étions face à la mer.
L’horizon scintillait. C’est là qu’Anna m’a demandé :

 » Si j’avais commis le pire,
m’aimerais-tu malgré tout ? « 

Vous auriez répondu quoi, vous ?
Anna était la femme de ma vie. Nous devions nous marier dans trois semaines. Bien sûr que je l’aimerais quoi qu’elle ait pu faire.
Du moins, c’est ce que je croyais, mais elle a fouillé dans son sac d’une main fébrile, et m’a tendu une photo.
– C’est moi qui ai fait ça.
Abasourdi, j’ai contemplé son secret et j’ai su que nos vies venaient de basculer pour toujours.
Sous le choc, je me suis levé et je suis parti sans un mot.
Lorsque je suis revenu, il était trop tard : Anna avait disparu.
Et depuis, je la cherche.

undertaker1Dans la série « ambiance western », je cite l’excellent premier tome de la série Undertaker, Le Mangeur d’or . C’est l’histoire d’un croque-mort, à la fois mauvais garçon et bon samaritain quand ça lui chante. Le dessin était plaisant, et le scénario m’a tout aussi convaincue. Je lirai sans problème les autres tomes. Premier tome de la nouvelle série western de Xavier Dorison et Ralph Meyer ! Jonas Crow ainsi dit-il s’appeler est un « undertaker », un croque-mort. A bord de son corbillard, il va là où on le demande. Il se rend à Anoki City, appelé par Cusco, le riche propriétaire de la mine d’or, qui lui demande de se charger de ses funérailles… prévues le lendemain ! Jonas Crow devra convoyer le corps de Cusco, qui, avant de se donner la mort, a avalé ses précieuses pépites d’or ! Un voyage qui s’annonce mouvementé…

arabedufuturFaut-il encore présenter cette bande dessinée qu’est L’Arabe du futur ? L’histoire de ce petit garçon aux origines métissées, qui nous permet de nous rendre compte d’une autre culture. Une bande dessinée très riche, qui retrace l’histoire Syrienne entre autre, par contre certains passages sont assez dur à lire, même en dessin. Ne parlons pas de son père, à qui j’aurais volontiers donné des claques. Un classique à lire absolument! Né en 1978 d’un père syrien et d’une mère bretonne, Riad Sattouf grandit d’abord à Tripoli, en Libye, où son père vient d’être nommé professeur. Issu d’un milieu pauvre, féru de politique et obsédé par le panarabisme, Abdel-Razak Sattouf élève son fils Riad dans le culte des grands dictateurs arabes, symboles de modernité et de puissance virile.
En 1984, la famille déménage en Syrie et rejoint le berceau des Sattouf, un petit village près de Homs. Malmené par ses cousins (il est blond, cela n’aide pas…), le jeune Riad découvre la rudesse de la vie paysanne traditionnelle. Son père, lui, n’a qu’une idée en tête : que son fils Riad aille à l’école syrienne et devienne un Arabe moderne et éduqué, un Arabe du futur.

retouràlaterre1Beaucoup plus léger mais quand même très agréable, j’ai commencé la saga le retour à la terre, « La vraie vie« . Ou l’histoire d’un couple de purs citadins qui débarquent à la campagne. C’est drôle, c’est joliment dessiné, et qui n’est pas tenté par un tel retour à l’heure actuelle? Ah, la campagne, les petites fleurs, les bébêtes qui montent qui montent, et tout et tout… Quel citadin n’a rêvé d’aller s’y ressourcer ? Manu Larcenet a chopé le virus l’an dernier. A lui et à Mariette, sa compagne, le gazouillis des oiseaux, le doux bruit des ruisseaux et tout et tout ! Quand, comme Manu, on a passé sa vie en banlieue parisienne, ça change. Toujours timide, Manu était à cent années-lumière d’imaginer que le récit de sa nouvelle vie pouvait intéresser le moindre lecteur. Et puis, il est difficile de s’occuper d’un châtaignier de 45 mètres déposé dans son jardin par des voisins sympas tout en s’observant par la fenêtre !

monsieurjean_t1Dans un genre différent mais tout aussi léger, le premier tome de Monsieur Jean est un délice. Monsieur Jean, L’amour, la concierge, raconte la vie d’un célibataire et de ses aventures amoureuses. Idéal pour passer un bon moment. Il faut dire que je me suis beaucoup retrouvée dans ce personnage un peu paumé dans sa vie sentimentale, version masculine 😉

 

cityhunter29Et j’ai bien sûr enchaîné avec le tome 29 de City Hunter , qui m’a beaucoup plus car on sent que la relation entre Ryô et Kaori n’a plus de secret pour personnages, sauf pour les principaux concernés! Le meilleur ami de Ryo débarque des États-Unis ! Inutile de préciser que lorsque le nettoyeur numéro un d’Amérique rend visite au nettoyeur numéro un du Japon, ce n’est pas pour passer du temps à discuter ! Alors que cache l’arrivée soudaine du séduisant Mick Angel ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s