In My Mind

Museum of Me

Suite à la proposition d’Armalite, j’ai décidé également de jouer le jeu du « Museum of me ». Le principe est simple : réunir une dizaine d’objets qui résument l’histoire de notre vie. Voici les miens :


1 . Ce tableau est celui qu’on m’a été offert à la fin de mon stage de dernière année, lors de mes études supérieures. Déjà là, même appréciation de ma personne : je suis quelqu’un de discret, secret au départ, mais à laquelle on s’attache vite. J’avais dit aimer ce tableau car il me représente : avec moi, il faut pousser la porte plus loin pour me découvrir…c’est aussi la première fois que je recevais un cadeau de « collaborateurs » : j’en ai été très touchée, et même si les couleurs sont un peu passées, il est toujours dans mon salon.

2. « Jamais sans ma musique ». La liberté de l’Ipod, et ses milliers de chansons, la partition qui symbolise mes années de chant, et de piano. J’ai tout arrêté pour cause de mauvaise ambiance et manque de temps. Bonne élève, mais pas exceptionnelle. Quant à la photo, elle a été prise au concert de Jean-Jacques Goldman « Chansons pour les pieds ». Je suis heureuse d’avoir pu assister à l’un de ses concerts, car c’est lui qui est à l’origine de mon amour pour la musique et le piano. Je reste persuadée que ce sont ses chansons qui m’ont inspirées, et fait devenir la personne que je suis. Je rêverais de le rencontrer. Juste pour lui dire merci.

3 . Un des montants du porte-manteau (trop grand pour la photo, j’ai choisi d’en photographier un bout) de mon grand-père. C’est tout ce qu’il me reste de lui, il trônait dans une chambre à l’étage. Il symbolise la personne que j’ai le plus aimé au monde.

4 . Ma chaîne en or. Mon parrain me l’a offert vers 14 ans. A la base, j’avais une médaille avec mon signe astrologique (gémeaux), puis mon ex compagnon m’avait offert une libellule. A ma séparation, j’ai profité d’un voyage au Maroc pour la remplacer par une main de Fatma. Je ne quitte jamais cette chaîne, de jour comme de nuit. Il m’arrive uniquement de l’enlever lors d’une sortie, quand je mets des boucles d’oreilles (je ne mets jamais les deux ensemble).

5 . Mon carnet de l’amitié. Finalement, uniquement les 20 premières pages sont remplies, il date de mes huit ans. J’y tiens très fort car dedans, il y a des mots d’amour de mes parents, qui avaient été les premiers à le remplir. Mes parents sont à l’époque plus jeunes que moi maintenant. Et c’est quasi la seule preuve sentimentale dont mon père a été capable, et dont j’ai la trace.

6 . Mon couteau de cuisine, avec une cuillère en bois. Mes envies de cours sont récentes, mais ça à été une super année de formation. Une vraie passion pour moi. De beaux souvenirs. Des chouettes rencontres. Je rempile pour une seconde année, forcément.

7 . Ma ceinture de danse orientale. J’en ai fait plusieurs années, elle symbolise à elle seule beaucoup de rencontres et de moments forts (mon amie décédée, puis indirectement Alex). Peut être qu’un jour, je reprendrai des cours.

8 . Mon passeport. Mes rêves de voyages. Actuellement il m’a emmenée à : San Francisco, le Canada, New-York….J’espère qu’il va avoir l’occasion de me faire faire encore de beaux voyages.

9 . Mon passeport lecture. Ma carte de bibliothèque donc. Des milliers de bons moments lecture, la rencontre de plusieurs bibliothécaires sympas, je ne saurai pas vivre sans. Longue vie aux bibliothèques publiques! Dans celles où je vais, des ouvrages récents et d’excellents choix lecture!

10 . Mes grigris de sac. Je suis TRES superstitieuse. Dans le tas, une pièce d’un dollar américain, et canadien. Également une carte reçue par un moine bouddhiste lors de mon voyage à New-York.

IMG_4046 (2)
11 . Il n’est pas sur la photo car je l’ai retrouvé après coup, mais c’est le JLPT niveau 5. Ou autrement dit, mon diplôme de l’examen international de langue japonaise que j’ai passé il y a 4 ans, niveau de base (le 5 étant le plus faible), et réussi…de justesse. Ca a été ma fierté. C’est un souvenir de ma période « amour passion pour le Japon ». Cette passion est toujours là, mais elle laisse la place à d’autres choses pour le moment 😉
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

6 réflexions au sujet de « Museum of Me »

      1. Merci pour le renseignement, mon niveau est bien trop faiblard pour passer le moindre diplôme, enfin ces moments-ci je suis motivé à me remettre au Japonais en réapprenant toutes les bases (il faut dire que mon voyage au Japon m’a fortement motivé afin que j’apprenne réellement la langue)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s