Bien-être·Coups de coeur - Shopping

Slow cosmétique : Bilan 3 ans plus tard

Slow-cosmétique

J’ai l’impression d’être un dinosaure de la slow cosmétique. Cela fait déjà trois ans et demi que je me suis lancée dans une routine soin que j’ai voulu la plus naturelle possible. J’ai tout testé : huiles, hydrolats, gel d’aloé vera, argile, et je me suis dit qu’il était temps de vous montrer ce que j’avais gardé, et pourquoi.

Comme je vous l’avais dit récemment, j’arrête les achats sur aroma-zone. Ces flacons de la marque seront les derniers. L’hydrolat de rose sera donc bientôt remplacé par un nouvel hydrolat acheté plus près.

Alors, faisons le point, à l’époque, je me contentais d’hydrolat, de quelques gouttes d’huile, de gel d’aloé vera. Ce n’est plus le cas. Pourquoi?

Déjà, l’environnement est à prendre en compte. Je suis restée habitée au même endroit, où l’eau est extrêmement dure (= très calcaire). J’ai compris l’impact sur ma peau le jour où, ayant une discussion avec mon voisin de l’appartement en dessous, il m’a expliqué qu’il avait dû consulter un dermatologue. L’eau ici est tellement calcaire qu’il avait la peau très sèche, et son nez pelait carrément. Il avait emménagé un an plus tôt. Je n’avais pas fait le lien avant, moi qui habite ici depuis plus longtemps que lui.

Ensuite, une bête raison :

Coucou!
Et oui…je continue à prendre de l’âge 😉

Disons que l’action de ces deux évènements, avec en plus un changement de mes habitudes beauté, ont changé la nature de ma peau. De mixte, elle est devenue plutôt sèche. J’ai lu sur plusieurs sites différents que certaines avaient fait le même constat, donc je ne sais pas si c’est lié uniquement à la slow cosmétique.

J’ai donc dû au fur et à mesure réintégrer une crème pour le visage, car l’aloé vera n’était plus suffisant, et puis il laissait un film sur le visage qui n’était pas pratique pour se maquiller.

Je me suis au départ lancée sur les crèmes d’aroma-zone, pour leur faible coût. Malheureusement, la crème en elle-même ne me suffisait plus. Elle n’hydratait et ne nourrissait pas suffisamment, en me laissant en plus un film gras désagréable. J’ai choisi de stopper.

Idem, comme contour des yeux, je me contentais d’une goutte d’huile. Malheureusement, celle-ci a tendance à provoquer le gonflement de mes yeux, et au réveil ce n’était pas joyeux.

Donc j’ai cherché, et voici ce que j’appelle ma « routine parfaite » 🙂

Le matin, je réveille ma peau avec de l’hydrolat de rose. Je le choisis en spray, comme ça je m’essuie le visage avec un chiffon en tissu, ça évite de jeter inutilement du papier. Quand je ne dois pas me laver les cheveux, j’évite donc que la peau de mon visage soit en contact avec l’eau du robinet le matin. Après, j’utilise le contour des yeux de Balance Me. Découvert via birchbox qui ne le commercialise pourtant plus (!), il est tellement efficace sur les cernes et les poches que je l’ai commandé sur le site anglais directement. J’insiste : le seul efficace pour moi actuellement. Composé d’ingrédients naturels, pas de tests sur les animaux, etc…

Ensuite, j’applique une goutte d’huile de jojoba (que je chauffe sur les mains) sur mes joues. Uniquement là le matin, car c’est un endroit qui reste vraiment très très sec. Faut dire, avec ma tendance à rougir pour TOUT (gêne, colère, changements de température,…), je dois être aux petits soins pour cette zone.

Soin-cocoon-seconde-nature

Ensuite, j’applique ma crème cocoon de Seconde Nature (marque dont je vous parlais ici pour le lait corporel). Non, je ne suis pas sponsorisée par la marque 😀 j’ai juste eu des échantillons lors de mon précédent achat, et en testant, j’ai redécouvert le plaisir d’une crème nourrissante qui ne laisse pas de film gras, avec une odeur à tomber. Je l’ai donc commandée après avoir fini mes échantillons. Pour rappel, cette marque belge a le label slow cosmétique, on peut la choisir les yeux fermés!

Le soir, je me démaquille à l’huile de noisette. Je laisse les lingettes démaquillantes lavables pour mes déplacements en dehors de l’appartement. Après l’huile, je nettoie avec un savon doux (j’en change régulièrement par plaisir, mais le savon d’Alep est top pour la peau, même s’il pique les yeux). La routine est la même que le matin, sauf que j’utilise 3 gouttes d’huile d’argan sur tout le visage avant le contour des yeux et la crème, car c’est une huile plus nourrissante, idéale pour le soir.

J’ai conservé le gel d’aloé vera, mais je l’applique uniquement certains soirs sur mes joues si elles sont fort rouges.

Il m’aura fallu tâtonner pas mal, mais trouver ce qui nous convient demande du temps. Et si ma peau a besoin de plus, je verrai si je dois rajouter quelque chose.

Êtes vous aussi conquis(e)s par la slow cosmétique?

Rappel : j’adopte la slow cosmétique 

                J’ai adopté la slow cosmétique : bilan 4 mois plus tard 
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s