In My Mind

D’un espoir à retrouver

J’ai hésité longuement à ce que j’allais dire ici après ces semaines d’absence. Devais-je vous raconter ce que ça fait de faire un voyage dont je rêvais depuis quasi 20 ans? Ou encore vous parler de la difficulté de partir avec un ami qu’on ne connaissait pas si bien que ça, ce qui s’est avéré être désastreux par moments? Ou encore que, contrairement à ma crainte, ce voyage n’a pas signifié la fin, mais bien la continuité dans l’envie d’en faire d’autres (sans doute plus proches au niveau des destinations) à l’avenir?

Non.

Savez-vous pourquoi mon avatar sur ce blog, ou encore Twitter, a toujours été une jeune femme qui souffle sur un dandélion (Oui, un bête pissenlit en français)? Parce qu’une de mes qualités, avant, était d’être une grande rêveuse doublée d’une petite superstitieuse. Chez moi, les rituels ont toujours eu la belle vie. Les nombreuses occasions pour faire un vœu aussi. Jusqu’il y a 4, 5 ans, je suppliais limite je-ne-sais-pas-quoi-ou-qui quand j’avais un problème. J’aimais ce côté magique dans la vie, qu’il soit vrai ou pas. Cet espoir dans l’après, le lendemain, le surlendemain, était mon moteur à moi.

Un jour, il est parti. Et depuis, je ne le retrouve plus.

Peut-être qu’avant de connaître la maladie de proche, il était encore là. Ou encore, dans cette idée qu’un jour je revivrai à nouveau une belle histoire, une belle relation, cette envie de me remettre en couple. En attendant, mes petits coups de coeur égayaient mon quotidien. Depuis, j’ai l’impression que le désert à pris place.

Je ne sais pas comment faire pour retrouver tout ça. Je ne pense pas qu’un avis de recherche suffirait.

Je repense souvent à ce moment que j’ai vécu à Kyoto. Moi arrivant dans ce magasin de thé super connu. Les cheveux plaqués par la pluie, avec un sourire un peu béat, parce que je vais acheter du bon thé au Japon. Le vendeur interpelle un homme en anglais à propos d’un smartphone trouvé. Ce n’est pas le sien. Ce n’est pas le mien non plus. Cet homme me regarde et on sourit. Il cherche souvent mon regard. Y compris quand il part. Il reste devant la boutique le temps d’enfiler un vêtement pour la pluie. Je sors peu après mais je n’ose pas le regarder. Timidité? Peur? Il part. Je pars de mon côté. J’étais dépitée. Je suis restée à attendre, je l’ai vu repasser de loin, mais il n’est pas venu vers moi. Le pire, c’est que j’ai surtout été dépitée. Mon cerveau était déjà en mode « toute façon tu aurais fait quoi? Un type qui vient de tu-sais-pas-quel-pays? Il y a moins compliqué non? ». Je n’étais même pas vraiment déçue. Je ne crois plus en rien, donc aucun risque.

Mais voilà. Avant ce petit moment aurait égayé ma journée. Et là, rien.

Bizarrement, là-bas, j’ai rêvé un soir de ma Boîte de Pandore. Je me suis rendue compte que je ne connaissais plus son numéro de téléphone, et j’ai eu alors l’obsession de le retrouver. Ca m’est revenu quelques jours plus tard. Et? Rien de rien. J’ai la réalité en face des yeux, je sais que ça n’aurait pas de sens, donc voilà.

Bien souvent, même si je croise quelqu’un, je n’y pense même plus. Parfois, si on m’aborde, ça me fait plus peur que plaisir. Sur qui vais-je encore tomber?

Parfois je télécharge des romans sentimentaux, que j’abandonne au bout de 10 pages en levant les yeux au ciel.

Avant, je pensais que la magie était à tous les coins de rue. Que tout pouvait arriver.

Je suis vraiment peinée de me rendre compte que quelques mauvaises expériences ont éteint ce petit bout de flamme qui vivait en moi.

J’ai envie de le retrouver. Non, pas de retrouver quelqu’un, mais bien de sentir ce quelque chose qui s’animait en moi, même après une déception. Ce quelque chose qui me faisait sourire tous les jours pour n’importe quoi. Ce « on ne sait jamais » qui m’accompagnait partout. Cet espoir dans La Vie qui me tenait la main.

Ce truc qui me faisait vivre. Pleinement.

Cet espoir en « demain, qui sait? »
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

4 réflexions au sujet de « D’un espoir à retrouver »

  1. Ne perds surtout surtout pas espoir. Je suis sure que quelque part il y a encore de la magie qui t’est destinée. Même si tu as l’impression que plus rien ne va comme tu le souhaites, essaie de laisser la vie te surprendre. Bonne soirée 😊

  2. Je ne sais pas quoi te répondre… J’en viens aussi à penser que ce n’est « que dans les films » … Et je n’arrive plu à m’attacher ni même à y croire…

    Après mon côté fleur bleue dirait que tout se réveillera quand la bonne personne frappera à notre porte…

    ❤❤

    1. Ah mais le truc c’est que j’aimerais que ça revienne dans ma vie pour toutes ses facettes, sans être lié à une rencontre 😉 je pense pas que quoi que ce soit puisse arriver dans cet état d’esprit de toute façon…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s