In My Mind

Petits bonheurs et histoires de la semaine #7

Katori-bua
Katori Buta trouvé sur le site de sebio.be 😉

Une semaine vraiment très, très riche en émotions s’est écoulée. Même si beaucoup de choses sont positives, je ne sais pas si je m’en souhaite une autre comme ça 😀

Lundi je suis allée dîner avec les gens qui sont avec moi en formation. Le dîner s’est super bien passé, et je retiens cette phrase d’un camarade un peu émêché : « continue à être aussi sexy l’année prochaine! ». Tout bon pour mon moral. Pour terminer la soirée en beauté, j’ai dû ralentir en voiture au retour pour laisser traverser un magnifique renard…qui a dit « soirée magique »?

Mardi, j’ai encore des nouvelles de ce gars…Enfin, pas dans le bon sens. Si, si, vous savez bien, ce gars avec qui je suis allée boire un verre, qui a voulu en rester là le lendemain après un bisou, qui m’a invitée une nouvelle fois 15 jours plus tard pour annuler la veille. Une amie avait bien senti le bazar : il s’est en fait remis avec une ex, avec qui il avait eu une relation « chaotique ». L’essai se voudrait plus « pragmatique ». Je n’ai pas tout compris, mais je retiens que mon « pas clair, pas bon » écrit il y a quelques semaines avait tout bon. Merci mon intuition!!!

Mercredi est un jour à marquer d’un gros, gros ❤ . J’ai eu l’occasion de mettre le bout de mes orteils sur un…tournage, et d’y croiser le beau Mr Darcy…je ne m’étendrai pas davantage aujourd’hui, je vous en ferai un petit topo de la semaine, mais juste…Olalalalaa j’étais dans tous mes états 🙂

Le lendemain, entre l’annonce de l’autre débile qui s’était en fait remis avec son ex, l’agréable rencontre cinématographique de la veille, et une collègue qui me dit que… je devrais ouvrir un blog (j’ai vraiment eu peur qu’elle ait découvert celui-ci, et cela me fait cogiter sur ce que je devrais en faire), je rentre du boulot épuisée et je dors quasi jusqu’au lendemain. Je suis juste réveillée par ma voisine du rez-de-chausssée qui me demande de la sauver d’une horrible mésange coincée dans notre hall d’immeuble. Attrapée délicatement et relâchée aussitôt, j’ai pu aller me recoucher.

J’ai oublié de le dire, mais quelque part au milieu de ces quatre jours, je discute à nouveau avec ce type, parce qu’il a mis un statut FB super dramatique…pour pas grand chose. Monsieur n’a de nouveau pas eu de bol avec une autre fille. Il n’a même pas un an de célibat, et se positionne en caliméro, en me disant qu’on est toutes pareilles, qu’on veut juste un gros salaud, et pas un gars bien (j’ai traduit « sous entendu comme lui »). Un seul mot m’est venu à l’esprit : pathétique. Et j’ai coupé la conversation.

Vendredi est une journée entre deux. Je me réveille du pied gauche, je suis ronchon toute la journée, puis je me mets en route au soir pour aller boire un verre avec un pote. Je voulais juste passer une heure, finalement je m’y plais tellement que j’y passe toute la soirée. Au passage, j’ai beaucoup discuté avec son (jeune) collègue, un gars petit mais très mignon et gentil. J’avoue, je me dis…mmmmm….c’est l’été après tout non? Mais non, je ne l’ai pas demandé en ami sur FB, et lui non plus.

Pourtant, le lendemain, quand je ressort à une autre soirée avec ledit ami (malgré mon envie première de rester à cocooner au chaud à cause de la pluie), j’apprends que le mignon petit collègue lui a sonné pour lui dire « tu aurais pu me dire que tu avais des amies aussi sympa » 🙂 Bon, c’est déjà ça….ça fait plaisir.

Aujourd’hui, la journée à vraiment été calme. Dîner en famille, voir une copine, avoir de gros fous rires, rentrer bouquiner….

De la semaine, je me suis offert ce joli cochon anti-moustique (qui brûle de l’encens pour éloigner les bestioles), et j’ai profité de l’offre d’été pour m’offrir une dizaine de livres numériques à moins d’un euro. Pour mon été, c’est bien assez de lecture. Un ami me propose une promo sur un reflex qui est top pour commencer de façon basique en photo…je me tâte encore. À voir, à voir…
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

3 réflexions au sujet de « Petits bonheurs et histoires de la semaine #7 »

  1. Les hommes sont presque tous des Caliméro, crois-moi! 🙂
    Je ne sais pas si cette planète tournerait encore s’il n’y avait pas les femmes!
    Biz,
    lulu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s