J’aurais tellement aimé que ça se passe autrement

Oui, tellement.

J’aurais aimé pouvoir vous dire, hé je l’ai bien géré. Je suis fière de moi. J’aurais aimé pouvoir me le dire, à moi. Surtout.

J’ai longtemps hésité à sortir à cette soirée, parce que mon ex d’y il y a un an y serait, parce que le dernier gars en date aussi. J’avais eu des échos de choses racontées sur mon dos. J’avais même recontacté ce dernier gars, pour prendre la température, et ça malgré le fait que je l’avais au départ viré de mon FB. Je n’aurais pas dû oublier le pourquoi je l’avais fait.

Contre toute attente quand je le recontacte sur Messenger il y a 15 jours, ce gars se montre à nouveau super sympa. C’est fini avec sa copine, il a une période assez difficile. Moi, tout ce que je vois, c’est qu’il ne me dit rien par rapport aux rumeurs, je suis rassurée. Je ne suis pas rancunière, je lui dis que s’il passe à la soirée, et qu’on se croise peut être, je lui paierai un verre.

Je pars en vacances, j’oublie.

J’ai hésité. Longtemps. Mais au matin du jour de cette soirée, un membre de ma famille est décédé. C’est con, mais j’ai voulu sortir au soir, pour me changer les idées, voir des gens, voir la fête…voir du vivant. L’ami que je devais rejoindre est arrivé très tard. Je me préparais à partir, quand je reçois un SMS d’un numéro pas encodé. Et pour cause, c’est celui de ce gars, celui qui a joué flou. Qui demande simplement après sa bière.

Vous savez quoi? J’en rigole sur le coup. Je m’en fous un peu. Mais oui je lui ai payé ce verre. Oui, je suis une pauvre fille qui a une mémoire de poisson rouge, encore.
Parce qu’on a commencé à discuter, qu’il a été adorable, qu’il est resté avec moi pendant deux heures, qu’on a parlé de tout, de rien. Tellement contente de ce moment sympa que je baisse ma garde, je le traite comme un pote, un vrai, je lui dis plein de trucs personnels. Plein. Je me sens…écoutée.

 

Vous savez quoi? Je sais très bien qu’il n’est pas responsable, qu’il ne pouvait pas savoir ce qui m’arrivait.

Mais quand la conversation est retombée, après ces deux heures, voilà qu’il embraie. Sur ma proposition d’il y a plus d’un mois. Celle dont je me suis servie pour lui soutirer d’autres infos, par rapport à notre RDV foireux. Je me fige. Mon corps, mon sourire. Puis j’embraie. J’assume ce que je lui ai dit.
Et je m’entends dire…à nouveau…quelque chose comme il est pas dans une bonne période, ni même au niveau sexuel, puis hop changement de cap, qu’il voulait que les choses soient claires par rapport à ce qui a été dit il y a un mois, qu’il n’y ai pas d’ambiguïté, et tellement d’autres choses…
Je le regarde, je lui dit que je ne comprends pas. Je ne suis pas idiote, j’ai bien vu qu’il ne m’avait jamais recontacté, pour rien. J’ai compris qu’il n’avait jamais été intéressé. Mais pourquoi il a besoin de me le rappeler là maintenant?
Pourquoi il m’a envoyé ce SMS par rapport à la bière proposée?
Pourquoi?

Je le laisse, je m’en vais rejoindre un ami. Mais la vérité, après coup, c’est que je me suis sentie lui faire confiance et me confier. Et je me suis pris une grosse claque. Est ce parce qu’il m’a vu pleurer, tout d’un coup, qu’il s’est senti mal? Il me renvoie un SMS « excuse moi de t’avoir saoulée avec tout ça, je suis à l’ouest en ce moment ». Tout ça quoi? Son job? Ou moi?
J’ai rien su répondre. Je suis rentrée.

Mais le lendemain, j’étais tellement…mal. D’avoir été rejetée, encore une fois, alors que je ne lui avais rien demandé.
Alors je lui dit. Ce que je ressens. Il me renvoie de nouveau la même chanson, que je suis belle, désirable, que c’est pas le bon moment pour lui, désolé.

Mais vous savez quoi? Hier, quand l’ami lui a dit « et avec elle, quoi? »…oui parce qu’en fait il s’était renseigné sur moi à l’époque, il se disait intéressé…il répond « ça va pas le faire ».

Ça.va.pas.le.faire.

Pas c’est pas le bon moment. Je me suis livrée à lui sincèrement, et deux minutes après il a dit à quelqu’un « ça va pas le faire ». La claque. Misère la claque.

Alors avec cette autre claque, ce décès à gérer…J’ai pété les plombs. J’ai discuté avec lui toute la journée, et j’ai essayé. Vraiment, j’ai essayé de bien le prendre, de m’en foutre, j’ai essayé. Mais j’ai pas pu…

Je lui ai remis noir sur blanc ses incohérences. Je suis désirable? Tous ses comportements vont dans l’autre sens. C’est pas le bon moment pour lui? Il m’a dit la même chose la dernière fois, puis il s’est remis avec son ex malgré sa « mauvaise » période. Je n’ai même plus ajouté qu’il avait eu mon numéro pendant tout ce temps, sans jamais s’en servir. Ni qu’il m’a avoué qu’il avait vu directement que je l’avais viré de FB, mais en fait, comme il me l’a fait comprendre, il s’en foutait.
Il pouvait m’ignorer. Ou me dire bonjour une fois qu’il m’aurait croisé là bas. Mais non. Il m’a contactée. Il a tenu conversation. Juste pour me dire encore une fois que…non.
Dans ce message, je lui parle même du décès. Du pourquoi ce qu’il a fait me va tellement loin, vu les circonstances. Et en même temps, je me suis excusée à l’avance, car le lendemain je savais que je regretterais. J’ai regretté. De m’être montré en spectacle ainsi.
Il n’a plus rien répondu. Même pas des condoléances.
Une amie m’a gentiment dit qu’il était peut être gêné de son comportement. Mais venant de quelqu’un qui m’a dit qu’il avait vu que je l’avais viré de FB, mais qu’il allait pas s’en rendre malade hein…j’ai du mal à le croire.

Je mentirais…si je disais que je n’ai pas le coeur serré quand je le vois connecté sur Messenger, et qu’il ne me dit rien. Je mentirais, si je disais que je ne regarde pas mon téléphone tous les quart d’heure pour voir si j’ai un message. Vu que maintenant je sais qu’il a mon numéro. Moi, je n’avais pas encodé le sien. Et c’est resté comme ça.

Je mentirais…si je disais que ça me fait rien. Que je sais que c’est un connard, point barre. Je mentirais, car je le sais, mais j’ai mal au coeur. J’arrive même à me dire que j’ai gâché quelque chose, même si mon cerveau me dit bien qu’il n’y a pas de quelque chose, qu’il n’y a jamais rien eu, et il n’y aura jamais rien.

Parce que, comme il le dit si bien, « ça va pas le faire ».
Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires sur « J’aurais tellement aimé que ça se passe autrement »

  1. Tu sais… parfois les mecs entre eux déguisent la vérité et ce qu’ils pensent et ressentent pour garder leur fierté… Mais quoi qu’il en soit, je le redis, Tu n’as rien gâché (même s’il y avait eu possibilité de quelque chose) non, car il agit comme un abrutis… on se livre à eux Mais ils s’en fichent au fond.. pourquoi ?! Parce que ce n’est pas la bonne personne. Tu mérite mieux. Je me répète mais c’est le cas !!! Courage ma jolie ❤

  2. Parfois les rencontres ne sont pas celles qu’on attendait…
    Parfois on ce dit que ce n’était pas le bon moment…
    Parfois on aimerait se dire « si seulement… ».

    Mais non, la vie c’est du hasard, des rencontres, des échanges.
    Parfois ça le fait, parfois ce n’était pas la bonne personne.

    Pour avancer, il faut juste savoir qui on est, ce qu’on veut et s’entourer d’amis.
    Le reste, c’est de l’expérience qui reste belle à vivre.
    Car oui, la vie est belle, non ? 🙂

  3. Tu sais, si il ne veut pas de toi, c’est sa perte. Tu n’a rien fait qui est gâché quoi que ce soit, tu as été toi même probablement dans tes moments avec lui. Ce qu’on peut perdre de temps avec ces garçons mi-intéressés parfois!

    Moi je m’en suis enfin sortie a l’époque ou j’ai adopté l’attitude qu’il y avait plein de poissons dans l’eau, donc quand je me prenais un râteau, qu’on me ghostait, je passais a autre chose je démarrais une conversation avec quelqu’un d’autre sur un site de rencontre, et j’ai fini par bien tomber. C’est dur, et on peut jamais promettre que le prochain sera une belle histoire, mais tôt ou tard si tu t’accroches et que tu continue de donner leur chance au gens, c’est sûr que tu feras une belle rencontre, même si il y a des cailloux sur le chemin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s