Lecture

Mes livres pour cet été #2018

que-lire-cet-été

Ce n’est pas la première fois que je fais un article sur ma sélection de livres à lire pour l’été. Et pour cette année, cette liste est particulièrement longue! 🙂 Si vous ne savez pas trop quoi lire, ou cherchez des idées, voici les livres que j’ai prévu de lire dans les prochains mois, en privilégiant cet été où j’aurais plus de temps. Il y a de tout: romances, littérature, thrillers, fantastique, réflexion sur les animaux, sur la nourriture, bandes dessinées et manga. A vous de choisir 😉 Si de votre côté vous en avez à me conseiller, n’hésitez pas à me laisser un commentaire, je suis toujours en recherche de nouveaux titres.

 

La Jeune Fille et la Nuit (G.Musso) : Côte d’Azur – Hiver 1992. Une nuit glaciale, alors que le campus de son lycée est paralysé  par une tempête de neige, Vinca Rockwell, 19 ans, l’une des  plus  brillantes élèves de classes prépas, s’enfuit avec son professeur  de philo avec qui elle entretenait une relation secrète. Pour la jeune fille, « l’amour est tout ou il n’est rien ». Personne ne la reverra jamais.
Côte d’Azur – Printemps 2017. Autrefois inséparables, Fanny, Thomas et Maxime – les meilleurs  amis de Vinca – ne se sont plus parlé depuis la fin de leurs études.  Ils se retrouvent lors d’une réunion d’anciens élèves. Vingt-cinq  ans plus tôt, dans des circonstances terribles, ils ont tous les trois  commis un meurtre et emmuré le cadavre dans le gymnase du lycée. Celui que l’on doit entièrement détruire aujourd’hui pour  construire un autre bâtiment. Dès lors, plus rien ne s’oppose à ce qu’éclate la vérité. Dérangeante. Douloureuse. Démoniaque…

J’ai déjà terminé ce roman. Comme souvent avec Musso, j’ai passé un assez bon moment, très distrayant. Je sais qu’il est parfois critiqué pour le fait qu’on trouve que ce n’est pas de la « grande littérature », mais je le trouve parfait dans ce que souhaite d’un livre : distrayant et qui m’emporte dans son histoire.

Soeurs (B.Minier) Mai 1993. Deux sœurs, Alice, 20 ans, et Ambre, 21 ans, sont retrouvées mortes en bordure de Garonne. Vêtues de robes de communiantes, elles se font face, attachées à deux troncs d’arbres.  Le jeune Martin Servaz, qui vient d’intégrer la PJ de Toulouse, participe à sa première enquête. Très vite, il s’intéresse à Erik Lang, célèbre auteur de romans policiers à l’œuvre aussi cruelle que dérangeante.  Les deux sœurs n’étaient-elles pas ses fans ? L’un de ses plus grands succès ne s’appelle-t-il pas La Communiante ?… L’affaire connaît un dénouement inattendu et violent, laissant Servaz rongé par le doute : dans cette enquête, estime-t-il, une pièce manque, une pièce essentielle.  Février 2018. Par une nuit glaciale, l’écrivain Erik Lang découvre sa femme assassinée… elle aussi vêtue en communiante. Vingt-cinq ans après le double crime, Martin Servaz est rattrapé par l’affaire. Le choc réveille ses premières craintes. Jusqu’à l’obsession.  Une épouse, deux sœurs, trois communiantes… et si l’enquête de 1993 s’était trompée de coupable ?
Pour Servaz, le passé, en resurgissant, va se transformer en cauchemar. Un cauchemar écrit à l’encre noire.

J’ai littéralement dévoré ce thriller en un weekend. Si au départ on est un peu perdu entre les deux histoires, tout s’enchaîne très bien avec un suspense incroyable et un dénouement qui me donne envie de lire la suite des aventures de Servaz. Pas besoin d’avoir lu les précédents romans avec le même personnage pour suivre. Vivement recommandé!

Les gentilles Filles vont au paradis, les autres là où elles veulent (E.Grimes) : Zoey est la soeur de Dalton et la meilleure amie d’Adrian, a qui sa tante Vic voudrait bien la voir mariee. A trente ans a peine, elle a monte sa propre entreprise de traiteur avec son assistante, devenue amie, Sally, qui aime bien Dalton.Elle n’ecoute jamais les conseils de Fran, sa mere, ou de Nana, sa grand-mere adoree, car elle prefere se confier le soir a son chat, Sushi. Sinon, la vie de Zoey n’est pas compliquee. Encore moins quand elle rencontre Matthew Ziegler, le critique gastronomique le plus influent de New York, un type parfaitement imbuvable qui semble bien decide a mettre sa cuisine a l’epreuve, jusque dans les moindres details…

C’est ma lecture en cours. J’accroche très bien, une romance sur fond de cuisine ne pouvais que me plaire…à voir quand j’aurais fini…

 

Les livres suivants attendent dans ma bibliothèque 🙂 (pas encore lus)

 

Celle qui a tous les dons (M.R.Carey) : Chaque matin, Melanie attend dans sa cellule qu’on l’emmène en cours. Quand on vient la chercher, le sergent Parks garde son arme braquée sur elle pendant que deux gardes la sanglent sur le fauteuil roulant. Elle dit en plaisantant qu’elle ne les mordra pas. Mais ça ne les fait pas rire.
Melanie est une petite fille très particulière…

La Petite Librairie des coeurs brisés (A.Darling) : « C’est plus qu’une librairie, c’est une partie de ton histoire. Elle a survécu à la guerre et tout le monde, de Virginia Woolf à Marilyn Monroe en passant par les Beatles, en a franchi le seuil. Mais elle fait aussi partie de mon histoire. C’est le seul foyer que j’aie connu. Elle ne rapporte peut-être plus d’argent, mais elle a été prospère, autrefois, et elle le sera de nouveau. »

Amoureuse des livres depuis toujours, Posy travaille dans une vieille librairie londonienne et passe son temps à lire des romans d’amour. À la mort de l’excentrique propriétaire des lieux, elle hérite de cette institution qui périclite à vue d’oeil. Posy remue ciel et terre pour éviter la faillite et fonder la librairie de ses rêves, spécialisée dans les romans d’amour, Au bonheur des tendres. Mais Sebastian, le petit-fils de la défunte propriétaire – et accessoirement le plus grossier des Londoniens – est bien décidé à faire de sa vie un enfer : ses goûts littéraires et ses intérêts sont opposés aux siens. Alors que Posy se démène pour sauver la librairie, elle tombe bien malgré elle sous le charme de son ennemi juré…

Takane et Hana : Hana, lycéenne de 16 ans, est contrainte de prendre la place de sa soeur lors d’une rencontre arrangée ! Présentée à l’héritier du grand groupe Takaba, le très séduisant Takane Saibara, la jeune fille déchante vite face à son arrogance. N’y tenant plus, elle lui jette ses quatre vérités à la figure, croyant se débarrasser ainsi de lui. Pourtant, dès le lendemain, Takane lui propose un nouveau rendez-vous, à croire qu’il en redemande ! Elle a un sacré caractère et il aime ça !

Le bonheur c’est simple comme un bento de Yuzu T01 : Mugi est une petite ville verdoyante, calme et paisible, bordée par une mer tranquille. Dans cette petite ville, vit une petite fille, qui a ouvert un petit magasin de bento. Elle s’appelle Yuzu, elle a de l’énergie à revendre et surtout, elle sait toujours trouver comment remonter le moral de ses clients. Quelques ingrédients et beaucoup d’amour… c’est prêt ! Bon appétit !

Ma vie (pas si) parfaite (S.Kinsella) : Sur Instagram, la vie de Katie a tout du rêve éveillé. Les restos londoniens les plus hype, le job le plus cool… Tout, sauf la colocation à deux heures de trajet, la boss toxique, le budget ultraserré. Pourtant Katie s’accroche. Élevée au fin fond du Somerset, elle n’y retournerait pour rien au monde.
Un licenciement plus tard, la voilà contrainte de rentrer au bercail. Qu’à cela ne tienne : elle fera de la ferme paternelle le camping le plus hipster d’Angleterre. Authentique. Organique. Yoga druidique à volonté… De quoi rameuter le Tout-Londres – et ses ennuis avec !

Notes 11 – Un royaume magique (Boulet) : Les superpouvoirs du cerveau humain, la multiplication de nouvelles technologies dignes du meilleur des romans de science-fiction, les effets spéciaux du cinéma, l’immensité de notre univers, l’infinité des découvertes scientifiques… Pertinent et toujours drôle, Boulet nous guide sur le chemin de la connaissance pour nous montrer l’incroyable magie qui anime notre planète.

Sommes-nous trop bêtes pour comprendre l’intelligence des animaux ? : «Somme nous trop bêtes pour comprendre l’intelligence des animaux ?» est un livre qui surprend. Frans de Waal, psychologue et primatologue mondialement reconnu, nous amène à réexaminer tout ce que nous croyions savoir sur l’intelligence animale et humaine. Fascinant !

 

Outlander, Tome 2 : Le talisman : 1968. À la mort de son mari, Claire Beauchamp emmène sa fille en Écosse, sur les lieux mêmes où, vingt ans plus tôt, elle a vécu d’extraordinaires aventures…

Des aventures qui, dans ce second tome, vont conduire Claire et Jamie dans le Paris du siècle des Lumières. Leur but ? Empêcher Charles-Eduard Stuart d’accéder au trône, un événement qui marquerait le début d’une répression sanglante dans les Highlands. Mais dans leur course effrénée, le couple découvrira à ses dépens qu’on ne peut modifier le cours de l’histoire impunément…

Une nouvelle chance : Lucie et Aren se rencontrent par hasard. Le coup de foudre est immédiat ! Mais très vite, un coup du sort les sépare, les laissant sans aucun moyen de reprendre contact.
Un an plus tard, Lucie est chef d’un nouveau restaurant au succès retentissant et Aren travaille pour un grand quotidien de la ville. Malgré tous les mois qui ont passé, ils n’ont jamais oublié cette belle soirée – et Shirley, Goodness, Mercy et Will, leurs anges gardiens, non plus. Pour aider le jeune couple à se retrouver, ils vont cuisiner un projet fou : mélanger un grand amour, une seconde chance et une bonne pincée d’espièglerie…

Les Thermes du paradis : Adèle Reverdy est directrice des pompes funèbres du même nom, entreprise dont elle a hérité à la mort de ses parents. Un sacerdoce qui frise parfois le handicap amoureux, il faut l’avouer. Car quand on se trouve déjà moche, un teint de bougie, l’air austère et qu’on se considère au mieux comme le lot de consolation des tocards éconduits, annoncer en plus qu’on est croque-mort refroidit bien des prétendants. C’est sans doute pour cela qu’Adèle n’a jamais eu de vraie histoire d’amour. Jusqu’à ce soir de fête, celle de ses 30 ans, et l’apparition de Léo, ancien trapéziste de cirque devenu aveugle et désormais masseur. L’électricité qui les traverse et le coup de foudre retentissant qui les secoue pourraient bien signer un nouveau départ, au-delà des apparences.

Quand le destin s’emmêle : Angelika tient un salon de coiffure à Visby, ville pittoresque de l’île de Gotland, au large de Stockholm. Généreuse et pleine d’humour, Angelika est une amoureuse de la vie qui a comme ambition de rendre les gens heureux. Et pour cela, elle n’hésite pas à transformer son salon de coiffure en salon de rencontres et à se faire marieuse. Elle qui vit seule depuis si longtemps n’envisage rien d’autre que de vivre ces histoires par procuration. Jusqu’au soir où son regard croise celui d’un inconnu au charme fou… Et si cet homme mystérieux était celui qu’elle attendait pour un nouveau départ ?

Au revoir là-haut : Ils ont miraculeusement survécu au carnage de la Grande Guerre, aux horreurs des tranchées. Albert, un employé modeste qui a tout perdu, et Edouard, un artiste flamboyant devenu une « gueule cassée », comprennent vite pourtant que leur pays ne veut plus d’eux. Désarmés, condamnés à l’exclusion, mais refusant de céder au découragement et à l’amertume, les deux hommes que le destin a réunis imaginent alors une escroquerie d’une audace inouïe… Fresque d’une rare cruauté, remarquable par son architecture et sa puissance d’évocation, Au revoir là-haut est le grand roman de l’après-guerre de 14, de l’illusion de l’armistice, de l’État qui glorifie ses disparus et se débarrasse de vivants trop encombrants. Dans l’atmosphère crépusculaire des lendemains qui déchantent, peuplée de misérables pantins et de lâches reçus en héros, Pierre Lemaitre compose avec talent la grande tragédie de cette génération perdue.

Le Paris des Merveilles, I : Les enchantements d’Ambremer/Magicis in mobile : Occupé à enquêter sur un trafic d’objets enchantés, Louis Denizart Hippolyte Griffont, mage du Cercle Cyan, se retrouve mêlé à une série de meurtres. Confronté à des gargouilles immortelles et à un puissant sorcier, Griffont n’a d’autre choix que de s’associer à Isabel de Saint-Gil, une fée renégate que le mage ne connaît que trop bien. Brillant hommage aux feuilletonistes du début du XXe siècle (Maurice Leblanc et son Arsène Lupin, Gaston Leroux et son Rouletabille, entre autres), Les enchantements d’Ambremer est le premier tome du Paris des Merveilles, une trilogie steampunk aussi drôle qu’érudite.

Les Héritiers des Ténèbres : Andrew White, jeune enquêteur succédant à son père assassiné, se retrouve propulsé à la tête d’une difficile enquête. Les unes après les autres, des femmes sont enlevées, séquestrées et sauvagement assassinées par leur bourreau, surnommé « l’homme à la porcelaine ». Les corps sont découverts avec des numéros gravés à même la peau. Des tatouages qui, telles des marques des ténèbres, évoquent ceux des camps nazis. Plus effrayant encore, ces crimes rappellent une affaire non classée qui s’est déroulée trente ans plus tôt. Andrew White doit tout faire pour arrêter enfin le tueur psychopathe. Il réalise bientôt que leurs destins sont intimement liés…

Le Berceau de la peur : La première enfant a été enlevée chez elle. Le deuxième, dans la voiture de sa mère. Et la troisième, dans sa propre chambre à coucher…Lorsqu’un soir, Helen et Sean Phillips sortent en laissant leur fille aînée de 15 ans garder sa petite sœur Frankie, ils ignorent qu’ils s’apprêtent à vivre le pire cauchemar de tous les parents. Quand l’enquête démarre, l’inspecteur principal Patrick Lennon a bon espoir de retrouver les trois enfants sains et saufs. Mais un premier corps est retrouvé dans un parc de Londres, et Lennon comprend que le temps est compté. Dans cette affaire, les apparences sont trompeuses…

Plaidoyer pour les animaux : Matthieu Ricard invite à étendre notre bienveillance à l’ensemble des êtres sensibles. Dans l’intérêt des animaux, mais aussi des hommes.  En plus de poser un défi éthique majeur, la surconsommation de viande aggrave la faim dans le monde, nuit à notre santé, crée des déséquilibres écologiques. Et si le temps était venu de changer nos habitudes ? Et s’il fallait considérer les animaux non plus comme des êtres inférieurs mais comme nos  » concitoyens  » sur cette terre ?
Cet essai lumineux met à la portée de tous les connaissances actuelles sur les animaux, et sur la façon dont nous les traitons. Une invitation à changer nos comportements et nos mentalités.

Après toi : Un an et demi après avoir exaucé le voeu de Will, qui souhaitait bénéficier du suicide assisté, Lou quitte sa ville natale où elle est la cible de critiques. Elle commence une nouvelle vie à Londres, mais elle a du mal à se conformer aux dernières volontés de Will qui lui recommandait de profiter de la vie. (C’est la suite d’ Avant toi, que j’ai adoré et qui a été adapté en film).

 

L’Esprit de Lou (Animae, Tome 1) : « Je m’appelle Lou, j’ai 20 ans, et dans quelques heures, je vais m’installer dans les bureaux de la DCRI, les services secrets français. Mon job ? Officiellement, consultante au département de recherche sur l’inexplicable. Officiellement. Parce qu’en réalité, je traque une bizarrerie qui rôde dans la nuit parisienne, un truc que je n’ai pas encore cerné, mais qui fait hurler de rage mon instinct de panthère. Oh, je ne vous ai pas dit ? Comme tous ceux de ma race, ma vraie nature est animale, et je me transforme à volonté. Nous, les Daïerwolfs, formons un peuple très puissant, mais contraint à se cacher des faibles humains. Enfin, faibles… pas tous. L’officier qui m’a recrutée, le capitaine Sylvain Levif, pourrait me vaincre d’un seul regard tant il me plaît ! À cette heure, je n’ai pas encore décidé si cela va rendre ma mission plus agréable ou plus compliquée. Ou les deux. Et zut. Pourquoi ces choses-là n’arrivent-elles qu’à moi ? »

Vous êtes fous d’avaler ça ! : Un industriel de l’agroalimentaire dénonce : Matières premières avariées, marchandises trafiquées, contrôles d’hygiène contournés, Christophe Brusset dénonce les multiples dérives dont il est, depuis vingt ans, le complice ou le témoin dans les coulisses de l’industrie agroalimentaire. A 44 ans, cet ingénieur de haut niveau devenu dirigeant au sein de groupes internationaux a décidé de « faire son devoir » et de briser la loi du silence. Piment indien rempli de crottes de souris, thé vert de Chine bourré de pesticides, faux safran marocain, viande de cheval transformée en boeuf, confiture de fraises sans fraises, origan coupé aux feuilles d’olivier : les arnaques qu’il révèle sont nombreuses, mais ses conseils rassemblés dans son « guide de survie en magasin » devraient vous permettre d’en déjouer la plupart ! Christophe Brusset raconte la course de vitesse planétaire entre fraudeurs pour fournir aux industriels des matières premières toujours moins chères. Son récit effarant est une plongée saisissante et pleine d’humour dans un monde sans foi ni loi.

 

Bonne lecture!
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

3 réflexions au sujet de « Mes livres pour cet été #2018 »

  1. Si tu aimes les romans qui tournent autour de la cuisine, je te conseille « Le Restaurant de l’Amour retrouvé de Ito Ogawa. Un vrai livre « feel good », que j’ai plaisir à redécouvrir quand mon moral est un peu down…

    Présentation de l’éditeur:
    Une jeune femme de vingt-cinq ans perd la voix à la suite d’un chagrin d’amour, revient malgré elle chez sa mère, figure fantasque vivant avec un cochon apprivoisé, et découvre ses dons insoupçonnés dans l’art de rendre les gens heureux en cuisinant pour eux des plats médités et préparés comme une prière. Rinco cueille des grenades juchée sur un arbre, visite un champ de navets enfouis sous la neige, et invente pour ses convives des plats uniques qui se préparent et se dégustent dans la lenteur en réveillant leurs émotions enfouies. Un livre lumineux sur le partage et le don, à savourer comme la cuisine de la jeune Rinco, dont l’épice secrète est l’amour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s