J’ai testé : Atsukan, un sentô à Bruxelles

Atsukan-bruxelles

Lorsque j’ai appris l’existence d’Atsukan, j’étais obligée d’aller voir de mes yeux ce petit miracle. Un endroit un peu mystérieux à Bruxelles, où on peut expérimenter les sentô, bains publics japonais. Je vous avais déjà parlé de mon amour pour les bains japonais, je ne savais pas trop ce que ça allait donner, mais le rendez-vous était pris.

Pour rappel, les sentô, ou bains publics japonais, sont une expérience à faire lors de son voyage au Japon. Les hommes et les femmes sont séparés, on commence par se laver, puis on profite des bains avec les autres personnes. Il y a des bains classiques, d’autres à remous, ou aux huiles essentielles. C’est un espace de relaxation à partager. Mais disons le, il ne faut pas être trop pudique. Le concept proposé par Astukan y ressemble, mais avec un accent plus européen : une douche pour se laver, un sauna, des baignoires individuelles fermées par des tentures qu’on peut choisir d’ouvrir. Il est donc tout à fait possible d’y aller entre ami(e)s, et de laisser les tentures ouvertes pour papoter. Ou éventuellement parler avec les autres personnes, mais j’ai du mal à croire que des inconnus passeront ce cap ici. Je peux me tromper.

Lorsque j’arrive à l’hôtel Jam, je suis conduite directement au sous-sol. J’ai réservé tôt, à l’ouverture car je passais la journée à Bruxelles, je suis donc la première ce qui m’arrange bien. La personne qui m’accueille m’explique le fonctionnement : elle me laisse choisir la baignoire, déjà remplie. J’ai le choix entre laisser mes affaires dans un casier ou près de moi dans l’espace que je vais occuper. Je suis ici pour vivre l’expérience de la façon la plus japonaise possible, ce sera donc les casiers. Je choisis les huiles essentielles pour mon bain (yuzu), et une boisson proposée. Ici ce sera un saké sans alcool, particulier mais vraiment délicieux. Il y a également déjà des cacahuètes au wasabi présente sur le plateau de bain, ainsi qu’un verre d’eau.

Point négatif : la personne me dit que ce n’est pas obligatoire de prendre ma douche avant de me plonger dans la baignoire. Grosse erreur, vu que le but du sentô c’est de se laver avant de se relaxer. Bref, n’écoutez pas ce conseil si on vous le réitère. Il y a une douche à disposition avec savon et shampoing. Également un sauna face à cette douche. Je vous conseille aussi de passer par l’étape de la douche car l’eau de la baignoire est chaude, très chaude (42°), autant préparer son corps.

Au moment de l’immersion je me rends compte que ça ne va pas être simple, tellement c’est chaud. Les baignoires étant individuelles, je rajoute un peu d’eau froide pour une bonne température. Il y a un sablier au mur pour le temps, ce qui permet aussi de se délasser sans être stressé par l’heure.

Atsukan-Bruxelles

Pendant que je me délasse, j’entends d’autres personnes arriver. Apparemment l’endroit est connu et à son succès. Je réfléchissais à cet endroit, en me disant que pour une fois je reconnaissais que c’est typiquement le genre d’endroit où venir à plusieurs rend l’expérience plus intéressante. Passer le cap de laisser les tentures ouvertes face à des gens qu’on ne connaît pas m’a semblé trop bizarre, je ne l’ai pas fait. J’ai également un autre regret, ne pas être restée au bar en Yukata après le bain pour profiter d’une boisson ou de petites choses à manger.

Atsukan-Bruxelles
Atsukan : vue sur le bar

Après mon bain, je suis allée prévenir que je partais. J’ai pu voir des fauteuils cosy où se poser, de la lecture (les mangas de Jirô Taniguchi entre autres). Par contre, de nouveau petit point négatif : en partant j’ai vu des chaussons disponibles dans un panier, alors qu’on ne m’en a pas proposé et que j’ai marché pieds nus sur le bois. Oubli? ou était-ce payant? je ne sais pas.

Au final, et pour être tout à fait sincère, mon avis est un peu mitigé. J’ai adoré l’expérience et le dépaysement, ça c’est certain. Mais y venir en solo, soit je ne suis pas tombée au bon moment (peut être faut il y aller plus tard?), soit il faut essayer à plusieurs. De plus le prix me rebute un peu : 50 euros. Donc si j’y retourne, je pense faire une expérience plus longue, et surtout profiter vraiment du sauna et du bar. Je pense par contre que c’est un espace qui plaira à tous les amoureux du Japon et d’expériences insolites.

3 commentaires sur « J’ai testé : Atsukan, un sentô à Bruxelles »

  1. Oh, je ne savais pas que cet endroit existait (je suis déjà allée à l’hôtel Jam pour profiter du bar en rooftop mais c’était il y a quelques années, quand ils ont ouvert). D’après ce que je comprends, on peut donc y aller en couple?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s