In My Mind

Pourquoi une personne seule a-t-elle moins de valeur?

seulmoinsvaleur

 

Je trouve que c’est un constat affligeant.

C’est parti d’une discussion avec ma mère. Une personne de notre entourage familial, qui ne veut plus travailler (pourquoi? comment?), s’est fait éjecter des allocations de chômage. De son plein gré.

Forcément on s’en fait, elle a deux enfants.

Et là m’a mère me sort « oui parce qu’à la limite, elle serait seule, elle fait ce qu’elle veut, c’est pas grave, mais là avec les enfants… »

Et là je n’ai pas compris. Je lui dit « en même temps quand tu es seul et que tu perds ton job, c’est tout aussi grave, si pas plus ». Dans mon esprit je pensais surtout à aucun deuxième salaire sur qui compter.

Et ma mère de soutenir que non, quand t’es seul, t’as qu’à manger des pâtes tous les jours et c’est bon…

Ce n’est pas la première fois que je l’entends.

Quelqu’un vit un drame, et la première chose qu’on demande c’est si il ou elle a des enfants, un compagnon…

Bien sûr qu’en étant seul, personne d’autre n’a les conséquences de nos vies et nos décisions…mais parfois on ne choisit pas et ça nous tombe dessus. Et être seul(e) à ce moment là ça veut dire tout gérer, y compris son stress et son mal-être.

Je ne sais pas vous, mais moi il n’y a pas de compétition là dedans. A qui aura la situation la plus grave. Un drame reste un drame, qu’il te touche toi tout seul ou tes proches directement.

Faudrait il le minimiser car il concerne moins de personnes?

Faudrait il se dire qu’une personne âgée qui vit seule depuis des années et disparait sans famille est moins importante qu’une personne du même âge plus entourée?

Sa vie a-t-elle moins de valeur, son passé, ses expériences, sous prétexte qu’il n’y a plus personne pour s’en souvenir?

Un être humain est un être humain. Seul ou accompagné. La dignité ne vient pas au nombre de personnes.

PS suite aux premiers commentaires : il n’est en aucun ici question de minimiser l’un au profit de l’autre. Je ne dit pas que ce genre de situations quand on a des enfants est moins grave. Je pense juste que ce n’est pas comparable, mais que dans tous les cas ce n’est pas parce qu’on est seul que cela devrait être vu comme moins important. Dans l’exemple que je vous donne, je suis bien d’accord que c’est grave et que les enfants vont en pâtir. Le sujet de l’article découle plutôt de la réaction qui a suivi.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

12 réflexions au sujet de « Pourquoi une personne seule a-t-elle moins de valeur? »

  1. je pense pas que ce soit une question de valeur. Je suis d’accord avec toi qu’un drame est un drame, peu importe qui il touche. Mais par exemple pour le cas de la personne de ton entourage, ses choix n’impactent pas qu’elle, mais aussi ses enfants, qui n’ont rien demandé et qui vont pâtir des choix de leur mère. 😉

  2. En l’occurrence le choix, car c’en est un, risque d’avoir des répercussions dramatique pour des personnes qui sont dépendantes de cette personne. Donc si à mes yeux c’est plus grave.
    Maintenant je te confirme qu’il est plus difficile d’être au chômage sans conjoint car tu as tous les frais du quotidien à gérer. Après c’est peut être différent en Belgique mais quand on apprend ma situation et qu’on me demande si je suis seule, il n’y a personne pour penser que ma situation est moins grave que si j’étais dans un couple installé bien au contraire. Je n’ai jamais ressenti ce manque de valeur que tu mentionnés.
    En revanche il est réel pour toute personne qui avoue être au chômage, famille ou pas, de même que pour les retraités. La vraie valeur considérée dans notre société est d’avoir un travail, plus d’être en couple ou célibataire (à part la retraite, je suis une experte dans tous les cas de figures)

  3. il semble qu’il y ai + d’aide et de compassion pour les personnes qui ont des enfants.
    disons qu’elle a encore une chance dese faire entendre par quelqu’un
    les celib et en + les isolés ont pas l’air de faire parti du club.
    mais ce sont des situations qu’il faut étudier au cas pas cas et par pays.
    en france les enfants d’après une étude sont mieux loti que les petits anglais, le soutien social fonctionne encore.
    mais une personne isolé peut facilement disparaitre et personne ne s’en étonnera d’où régulièrement les personnes décédées qu’on retrouve des semaines, des mois, des années plus tard chez eux bien momifiée ou décomposée …
    mais dur de généraliser sur ce genre de cas, il faut étudier le milieu social, le passé, etc …
    en même temps chaque situation difficile est un drame humain , et oui, on ne devrait pas faire de différence mais, oui, en général on en fait et on stigmatise, ce qui semble l’état naturel des groupes humains, montrer du doigt et éliminer le mauvais élément … voire on fait tout pour qu’il s’autodétruise … ça évite la culpabilité

  4. Bien sûr que ce n’est pas comparable mais je suis bien d’accord avec toi : une personne seule qui se retrouve dans une situation précaire, c’est pas moins grave qu’une personne avec des enfants. Alors quoi ? On tourne le dos à une personne qui va mal parce qu’elle est seule et qu’elle pourrait s’en sortir plus facilement que l’autre ? Suis pas sure que ce soit plus facile… Bon article poulette !

  5. C’est le cas pour tout et partout, pas que pour les drames… Je suis maman (quasi) solo et je peux te dire qu’on a bien moins de poids et de valeur aux yeux des autres. Genre les restaurateurs te servent en dernier parce que bon, un seul couvert on s’en fout quoi. Limite on t’oublie dans un coin « oh je vous avais pas vu ». On se permet tout, comme si une personne seule n’avait pas droit à des égards, comme si on pouvait pas gueuler, nous aussi… et ça me rend dingue

  6. Je sais pas, je suis d’accord avec ta mere. Ne pas avoir d’argent et etre seule, c’est une chose, mais ne pas avoir d’argent et avoir deux enfants c’est autre chose. On ne peut pas nier que c’est un stress en plus du stress.

  7. ça m’a rendue triste ton texte 😦
    C’est vrai que d’un point de vue matériel c’est chaud si elle a deux enfants à charge. Mais d’un point de vue émotionnel je suis plus d’accord avec toi ; si elle perd son travail elle perd tout (il reste peut être une passion ou un loisir mais bon).
    Pour la valeur d’une personne seule au départ je m’attendez à lire quelque chose plus … un personne sans amis à moins de valeur qu’une personne entourée mais finalement non.

    Je vois aussi, par exemple que j’oublie un travail et que l’on me fiche un 0 je m’en fou à la rigueur mais oublier, genre une clé USB avec tout un travail en groupe dessus ça m’énerve, pour les autres, qu’ils subissent les conséquences de mes actes.
    C’est pas à la même échelle DU TOUT mais …voilà jsais pas..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s